Live News

Accident fatal de Marie Christine Ravel, 55 ans : «J’ai tout fait pour l’éviter», pleure la conductrice

Marie Christine Ravel a été victime d'un accident de la route, le lundi, et est décédé le lendemain, suite à ses multiples blessures.

Marie Christine Ravel, une habitante de Beau-Bassin, 55 ans, a perdu la vie, le mardi 12 octobre. Cela suite à un accident survenu le lundi 11 octobre, à Bell-Village. La conductrice de la voiture qui a percuté la piétonne se confie avec peine. 

Lundi 11 octobre. 10 heures. Un drame s’est joué à la rue Brabant, Bell-Village. Marie Christine Ravel traversait sur un passage piéton, lorsqu’elle a été renversée par une voiture. Grièvement blessée, la quinquagénaire a été conduite d’urgence à l’hôpital Dr. A. G. Jeetoo, à Port-Louis, par le personnel du Samu (Service d’aide médicale d’urgence). C’est à l’unité des soins intensifs que Marie Christine Ravel a poussé son dernier soupir, moins de 48 heures après son admission. Le rapport de l’autopsie, pratiquée par le Dr. Sudesh Kumar Gungadin, a attribué le décès de cette mère de famille à de multiples blessures.

Presque une semaine après le drame, la conductrice qui était au volant de la voiture se confie, mais sous le couvert de l’anonymat. « Je présente mes plus sincères condoléances à la famille de Madame Ravel. J’ai tout fait pour l’éviter, mais la situation était hors de mon contrôle », confie-t-elle, avec beaucoup de peine. 

Âgée de 47 ans, elle raconte que ce jour-là, il pleuvait beaucoup. De ce fait, la visibilité était réduite. « Je me trouvais à droite sur la troisième voie et à côté de moi, il y avait plusieurs autobus. Les faits se sont produits en une fraction de seconde. Dès que j’ai vu la dame, j’ai freiné tout de suite, mais… », lâche-t-elle dans un sanglot.

Depuis l’accident, la dame, opérant dans le commercial pour une compagnie de télécommunication, ne se rend plus au travail et dit ne pas se sentir prête pour prendre le volant. « C’était une maman, tout comme moi, et je peux ressentir la souffrance qu’éprouvent ses enfants et sa famille. Du fond de mon cœur, je souhaite que personne n’éprouve ce que je ressens en ce moment. Tout comme la famille Ravel, je vis un moment difficile », s’exprime-t-elle en larmes.

Dominique, sa belle-sœur, ne digère pas les circonstances dans lesquelles la quinquagénaire est décédée. « Li pa merit enn lamor koumsa », confie-t-elle. Selon les proches de la victime, Christine était une femme courageuse et une bosseuse, opérant comme technicienne de surface pour une compagnie dans le privé. « Christine était une mère qui a toujours été proche de sa famille. C’était une femme extraordinaire », poursuit Dominique, avec regret.

Une enquête a été initiée au poste de police des Line Barracks pour connaître les circonstances exactes de cet accident. Marie Christine Ravel est la 90e victime d’accidents de la route cette année.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !