Faits Divers

Accident fatal à Bel-Étang : le chauffeur meurt une semaine avant son anniversaire

Gyandev Govind Gyandev Govind a perdu le contrôle de sa voiture.

Le compteur s’affole. Déjà 115 morts sur nos routes. Mardi, Gyandev Govind, 48 ans, un habitant de Montagne-Blanche, a perdu le contrôle de sa voiture qui a terminé sa course dans un champ de cannes à Bel-Étang. Il n’a pas survécu.

Il est venu s’ajouter à la longue liste des victimes ayant perdu la vie sur nos routes. Gyandev, père de deux enfants, âgés respectivement de 12 et 18 ans, a quitté sa demeure mardi vers 7h30 pour se rendre chez un dentiste, selon sa femme Anishta, 43 ans. À la rue principale de Bel-Étang, la voiture de Gyandev a dérapé et a terminé sa course dans un champ de cannes. L’habitant de Montagne-Blanche n’a pas survécu à ses blessures. Le corps sans vie de la victime a été transporté à la morgue de l’hôpital Victoria de Candos. Selon le rapport d’autopsie, la victime est morte suite à ses multiples blessures.

Chez les Govind à Montagne-Blanche, l’atmosphère est pesante. Anishta, la veuve de Gyandev, est en larmes. Ses proches tentent de la consoler. « Mon époux qui travaillait comme ‘messenger’ dans une institution tertiaire, m’a dit qu’il était souffrant et qu’il devait se rendre chez le dentiste. Il a quitté la maison et vers 10h30, la police m’a informé que Gyandev a été victime d’un accident. Sans tarder, je me suis précipitée pour me rendre à l’hôpital, mais sur place, j’ai appris qu’il a rendu l’âme. C’est très difficile pour moi et j’ignore les circonstances de cet accident », pleure Anishta.

Elle raconte que ses deux enfants sont sous le choc. « Mes enfants sont traumatisés. Gyandev était le maître de la maison. Il faisait tout pour que mes deux enfants et moi soyons heureux. Je n’ai jamais travaillé et maintenant qu’il n’est plus là, je dois chercher un emploi pour subvenir aux besoins de ma famille. Mon époux me traitait comme une reine dans notre maison et il va beaucoup me manquer. Il a perdu la vie à une semaine de son anniversaire. En effet, il devait célébrer son 49e anniversaire le 4 septembre, mais il s’en est allé. J’avais prévu d’organiser une fête avec la famille pour lui faire une surprise. Malheureusement, son décès aujourd’hui (Ndlr : mardi), c’est la mauvaise surprise », murmure Anishta.

Les funérailles de Gyandev auront lieu ce mercredi. Plusieurs proches sont venus lui rendre un dernier hommage. Son cousin dit être attristé par ce drame. « Je l’ai rencontré mardi matin et il était en bonne forme, sauf qu’il m’a dit qu’il avait des douleurs aux gencives. Il était un homme calme et cet accident nous a tous choqués », confie le cousin.

L’enquête policière se poursuit sous la supervision du chef inspecteur Varlet.