Live News

Accident à Ébène : Adrien Duval et William Martin inquiétés pour une série de délits 

La voiture d'Adrien Duval. Le véhicule de la conductrice blessée.
  • Failing to report within one hour
  • Complot et entrave à l’enquête policière 
  • Refus de l’alcootest et de l’examen d’urine

L’ex-député du n°17 n’est pas sorti de l’auberge. À partir de la semaine prochaine, William Martin et lui seront entendus par les enquêteurs pour une série de délits. La conductrice blessée sera également auditionnée.

Adrien Duval, ancien député de la circonscription n°17, fera l’objet d’une enquête pour une série de délits à partir de la semaine prochaine. Notamment, failing to report accident within one hour, conspiracy to pervert the course of justice, et refus de se soumettre à un alcootest et au test d’urine. 

L’accident impliquant la voiture de l’ex-député et la Suzuki conduite par une femme de 36 ans s’est produit dans la soirée du mercredi 21 septembre, à Ébène. Vendredi, Adrien Duval et son ami William Martin, passager de sa voiture, ont été libérés contre des cautions de Rs 3 000. La semaine prochaine, ils seront convoqués par la police. 

Adrien Duval sera confronté au délit d’avoir failli à rapporter l’accident à la police au bout d’une heure, comme le stipule la loi. Après s’être entretenu avec des policiers sur le lieu de l’accident, il s’est rendu dans une clinique privée. Son ami William Martin a, lui, été embarqué par la police ce soir-là. 

Il est reproché à William Martin et Adrien Duval d’avoir maintenu le silence, le soir de l’accident, concernant celui des deux qui était au volant au moment de l’accident. Si dans un premier temps, Adrien Duval avait laissé comprendre qu’il n’était pas le conducteur au moment de l’accident, il est revenu sur ses dires le lendemain, après que des images de SafeCity ont été réceptionnées par la police. 

Adrien Duval et son ami William Martin sont sous le coup d’une accusation de conspiracy to pervert the course of justice. Nos sources proches de l’enquête affirment qu’Adrien Duval, étant avocat, connait très bien la loi.  

Les enquêteurs sont ainsi convaincus d’établir le délit de complot dans cette affaire. Cela, après le refus de soumission à l’alcootest et à l’examen de prélèvements d’urine. Ce n’est que le jeudi 22 septembre qu’Adrien Duval, de son lit d’hôpital, a fait part de son intention de se soumettre à un Sobriety Test. 

Une fois que les enquêteurs de la CID de Rose-Hill, menés par l’ASP Seebaluck et le SP Farhad Bhaukaurally, auront complété l’enregistrement des versions des acteurs concernés dans cette affaire la semaine prochaine, une descente sur le lieu de l’impact à Ébène est prévue. Adrien Duval et William Martin, tout comme la conductrice de la Suzuki, seront appelés à s’expliquer sur leurs versions sur place, en présence des experts de la police scientifique et du département d’expert dessinateur de la police. Les deux véhicules accidentés seront également examinés par la police, la semaine prochaine. 

La conductrice blessée donnera sa version lundi

La conductrice de 36 ans a regagné sa maison après deux jours d’hospitalisation, vendredi. Ce lundi, elle fournira sa version à la police. La police attendait le feu vert de ses médecins traitants pour enregistrer sa version des faits.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !