Actualités

Accident de travail : procès maintenu contre Médine Ltée 

La cour industrielle a rejeté, le vendredi 19 juillet 2019, une motion de Médine Limitée. C’était dans le cadre d’un procès intenté à l’entreprise par l’inspectorat du travail pour avoir failli à son devoir d’assurer la sécurité d’un membre de son personnel. Le 18 janvier 2016, un employé a subi des fractures, au cou et au tibia gauche, après avoir été heurté par la pompe d’une remorque qui s’est détachée de sa base. Cela s’est produit sur son lieu de travail à Yémen. 

Gérard Joseph Daniel Giraud, représentant de Médine Ltée, a plaidé non coupable. L’avocat de l’entreprise avait présenté une motion pour l’arrêt du procès après que la cour a fait face à l’absence d’un des principaux témoins à charge, en l’occurrence l’enquêteur principal du bureau du travail. Ce dernier est à l’étranger en ce moment. Il ne sera pas de retour avant septembre 2019. La magistrate Sheila Bonomally a statué que la motion est injustifiée en la circonstance. L’affaire se poursuivra le 26 juillet 2019. 
 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • A loan with perspective