Actualités

Accident de Sorèze en 2013 : une rescapée obtient Rs 600 000 de dommages six ans après

Accident Soreze Elle était passagère de l’autobus lorsque le véhicule a fait un accident causant dix morts.

Ils étaient plusieurs dans l’autobus de la Corporation nationale de transport, immatriculé 4263 AG 07, lorsque celui-ci a fait un accident le 3 mai 2013 à Sorèze. Une passagère a eu plus de chances que les dix autres qui sont morts ce jour-là. Elle a obtenu, le 29 mai 2019, des dommages de Rs 600 000.

Une rescapée de l’accident de Sorèze impliquant un autobus de la Corporation nationale de transport (CNT), avait intenté un procès contre la société de transport et la compagnie d’assurance de cette dernière, la State Insurance Company of Mauritius (SICOM). Dans sa plainte déposée en Cour suprême le 18 juin 2015, la Vacoassienne leur réclamait initialement des dommages Rs 5 millions.

À l’appel du procès le 29 mai 2019 devant le juge Benjamin Marie Joseph, les deux parties sont parvenues à un accord. Les défendeurs (soit la CNT et la SICOM) ont fait une offre de Rs 600 000 à la plaignante. Celle-ci l’a acceptée. Le jugement a été ratifié selon les termes de l’accord.

Dans sa plainte, la rescapée est revenue sur l’accident. Elle a avancé qu’elle voyageait à bord de l’autobus de la CNT immatriculé 4263 AG 07 ce jour-là. Elle raconte qu’elle a subi des blessures lorsque l’autobus, dont les freins avaient lâché, a été renversé sur l’autoroute.

Pour la plaignante, la CNT a commis une rupture du contrat car elle a failli à sa tâche d’assurer sa sécurité jusqu’à sa destination. La Vacoassienne a soutenu avoir subi des préjudices à la suite de l’accident. D’où sa réclamation de Rs 5 millions à la CNT et à la SICOM pour les préjudices subis. Six ans après, elle a obtenu une indemnisation de Rs 600 000 suivant un accord entre les parties devant la Cour suprême.

Le 3 mai 2013, c’était l’horreur sur l’autoroute à hauteur de Sorèze. L’autobus de la CNT assurait ce jour-là un service express sur le trajet Vacoas/Port-Louis. L’autobus était bondé. À hauteur du virage de Sorèze, le chauffeur avait constaté que les freins de l’autobus avaient lâché. Afin de ne pas heurter d’autres véhicules, il avait décidé de prendre la route circulaire. Ce faisant, l’autobus avait heurté un drain avant de faire plusieurs tonneaux.

Le drame a fait dix morts, en sus d’une quarantaine de blessés. Les victimes sont : Gunness Deepchand (50 ans), Shakoontallah Ramdaursingh (48 ans), Elyn Nu Sian Chuan (24 ans), Delphine Pokun (21 ans), Sanjay Ujodha (48 ans), Priya Ujodha (40 ans), Devesh Cheeneebass (19 ans), Amreen Lallmohamed (24 ans), Kamla Devi Soobraydoo (52 ans) et Ruth Marimootoo (50 ans). Ils étaient nombreux à se ruer vers la carcasse de l’autobus 4263 AG 07 pour porter secours aux passagers, du moins ceux qui étaient encore en vie. Cet accident avait défrayé la chronique.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !