Faits Divers

Accident de la route : un jeune de 14 ans fauché sur un passage clouté 

accident En deux jours, deux adolescents tués sur la route.

Drame à Saint-Pierre, mardi. Le jeune Mahir Heerooa, 14 ans, traversait la route principale à Helvetia sur un passage clouté quand il a été percuté par un camion transportant du béton. L’adolescent a été tué sur le coup. Cette tragédie s’est jouée sous les yeux impuissants de son ami d’enfance, Zubeir, 17 ans. En deux jours, c’est le second adolescent qui perd la vie sur la route. 

Zubeir ne peut chasser les images de cette scène tragique de sa tête. Depuis tout petit, il connaissait Mahir, aussi connu sous le nom de Dheel. Les deux habitent à Morcellement Frangipanes, Saint-Pierre. Zubeir ne s’attendait pas à perdre un ami aussi cher. « Nous sommes en vacances scolaires et presque tous les jours nous nous voyions. Nous jouions au billard et au console de jeux vidéo », explique l’adolescent. Mardi, ils ont, une fois de plus, passé la majeure partie de la journée ensemble. « Il m’a dit qu’il devait se rendre dans un gym à Helvétia  pour y enregistrer son empreinte », nous confie l’adolescent. 

Ils avaient pris l’autobus ensemble. « Nous avions fini de nous rendre au gym. Sur le chemin du retour, nous avons acheté quelque chose à manger », poursuit-il. Il devait être aux alentours de 15h00 quand le drame s’est produit. « Li ti pe manze. Pa ti ena masinn. Linn traverse lor cross-here. Monn trouv enn kamion beton pe vini, monn lev lamin ek sofer la pou dire li arrete, me linn vini mem. Linn tapp ek Dheel. Si mo ti pe marse a kote Dheel, ti pou tapp ar mwa osi », explique  Zubeir. 

Sans perdre un seul instant, il s’est rué vers son ami. « Monn zour sofer la. Monn all get mo kamarad. Li ti enkor pe respire avek diffikilte. Monn dir li pran kouraz, pa alle », ajoute l’adolescent. Entre-temps, le poste de police de Saint-Pierre et une ambulance ont été alertés. La victime qui saignait a été évacuée à l’hôpital de Moka. Mais sur place, le personnel soignant a constaté que l’adolescent avait déjà rendu l’âme.

Le conducteur, âgé de 57 ans, domicilié à Henrietta, s’est retrouvé au poste de police. L’alcotest effectué sur ce dernier s’est révélé négatif.  Dans un premier entretien à la police, il a expliqué que l’adolescent est apparu brusquement devant lui. La police l’a placé en cellule. Ce mercredi, il sera traduit devant la cour de Moka sous une charge provisoire d’homicide involontaire. L’autopsie a eu lieu dans la soirée de mardi.

Au domicile de l’adolescent, le temps s’est arrêté. La nouvelle de cette mort tragique a vite fait le tour du voisinage. L’adolescent avait l’habitude de jouer au football avec ses amis de la localité. «  Li enn bon garson, Tou les zour nou trouv li », lâche un voisin. Tous peinent à croire cette dure réalité. « C’est catastrophique » lâche un oncle de la victime. Dheel était l’aîné de la famille. 

« À quelle vitesse roulait ce chauffeur ? Pourtant, quelques mètres plus loin, il y a trois feux de signalisation à une seule intersection, alors qu’à l’endroit où l’accident s’est produit, il n’y a aucun feu de signalisation ? Et pourtant, il y a un dispensaire tout près. Il n’y a même pas un dos d’âne, juste un passage clouté », s’indigne l’oncle. « Ses parents sont inconsolables », lâche une voisine qui, le matin même, avait rencontré l’adolescent. 

Après la mort tragique d’un jeune de 13 ans, lundi, aux petites heures dans un accident de la route, à Terre-Rouge, voilà Dheel  qui est arraché à sa famille. Depuis le début de l’année, le nombre de morts sur nos routes s’élève à 82.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !