Actualités

Accident de la route : Rs 850 000 de dommages à une famille

La Cour suprême

Trois membres d’une famille ont obtenu gain de cause en Cour suprême. Ils ont obtenu un verdict sommant un chauffeur et sa compagnie d’assurances à les dédommager à hauteur de Rs 850 000.

L’accident s’est produit en 2005. Dans leur plainte, le couple et leur fille (alors âgée de 11 ans) font valoir que l’accident a été causé par la faute de l’autre chauffeur qui venait en sens inverse. Selon les trois plaignants, le véhicule qu’il conduisait a failli à rester sur sa gauche et a empiété sur leur trajectoire.

En cour, le chauffeur et la compagnie d’assurances ont admis leurs responsabilités dans l’accident.

Le chef de famille, premier plaignant, avance qu’il a eu la cheville fracturée et qu’il souffre d’une incapacité permanente de 10 %. « Je suis planteur de légumes et j’ai commencé à cultiver un terrain d’un arpent en 1994. En 2005, la superficie que je cultivais avait atteint 10 arpents. Après l’accident, je n’ai plus travaillé pendant cinq mois. Je ne cultivais plus que 75 perches et je devais abandonner la superficie restante. Avant l’accident, je vendais des légumes par l’intermédiaire d’un commissaire-priseur, au marché de Port-Louis, trois fois par semaine… »

Son épouse, elle, a soutenu qu’elle était enceinte de sept mois au moment de l’accident. Elle a été blessée au front, ce qui a laissé une cicatrice, et à la jambe droite. Elle a été admise à l’hôpital Victoria, de Candos, pendant trois jours, puis a suivi un traitement privé avec un gynécologue pendant deux mois. Le bébé est né sans problème.

Le juge David Chan Kan Cheong a accordé des dommages de Rs 690 000 au mari, Rs 110 000 à la femme et Rs 50 000 à la fille. La famille était représentée par Me Ravind Bunwaree, Senior Counsel et Sunil Luchmun, avoué.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • Food Donation