Live News

Accident de la route à Mapou : Vencen Stevy Wonder Ivon, 36 ans, meurt sur le coup

L’autopsie a conclu que Vencen Stevy Wonder Ivon a succombé à ses multiples blessures.

Vencen Stevy Wonder Ivon est mort dans un accident de la route dimanche soir à Mapou. Ce motocycliste de 36 ans aurait heurté de plein fouet une fourgonnette. C’est du moins ce qu’affirme le conducteur du véhicule qui, depuis, a été placé en détention policière. Sarah, la sœur du défunt, souhaite que justice soit faite. 

La série noire se poursuit sur nos routes. Vencen Stevy Wonder Ivon est mort sur le coup après avoir été impliqué dans un accident de la route à Mapou dans la soirée du dimanche 27 novembre. Ce motocycliste de 36 ans aurait heurté de plein fouet une fourgonnette. 

C’est vers 20 heures que la police de Goodlands a été alertée. En se rendant sur place, les policiers ont constaté la présence d’une motocyclette noire accidentée. Le corps inerte de Vencen Stevy Wonder Ivon gisait sur le sol quelques mètres plus loin. Le médecin urgentiste du Samu n’a pu que constater son décès. 

Le cadavre a été transporté à la morgue de l’hôpital SSRN de Pamplemousses. L’autopsie, pratiquée le lendemain par le Dr Sudesh Kumar Gungadin, médecin légiste de la police, a conclu qu’il est décédé des suites de ses multiples blessures. 

Le conducteur de la fourgonnette a immédiatement quitté les lieux peu après l’accident. Mais cet habitant de Grand-Gaube de 44 ans s’est ensuite rendu au poste de police de Goodlands. L’alcootest auquel il a été soumis s’est révélé négatif. 

Durant son interrogatoire, il a avancé qu’il venait de Goodlands et qu’il se dirigeait vers Roche-Terre. Selon lui, le motocycliste venait du sens opposé et aurait brusquement changé de voie avant de heurter la fourgonnette. Le quadragénaire a été placé en détention policière en attendant sa mise en inculpation pour homicide involontaire. 

La famille de Vencen Stevy Wonder Ivon est sous le choc. « Ekstra difisil pou nou. Mo frer ti vinn Ste-Croix pou vinn get so bann zanfan. Se kan li pe retourne ki linn al trouv lamor lor sime », confie sa sœur Sarah, qui a soif de justice. « Mo demann lazistis fer so travay parski zordi kan inn amenn lekor mo frer, mo pann rekonet li. »

Elle explique que son frère logeait dans un appartement à Grand-Baie depuis quelque temps. « Vu qu’il venait tout juste d’accepter un poste dans la région, il résidait dans un appartement avec un de ses collègues », explique la sœur.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !