Live News

Accident de Forbach: Barlen Mardaymootoo se constitue prisonnier et promet de raconter toute la vérité

Barlen Mardaymootoo
« Je raconterai toute la vérité », déclare Barlen Mardaymootoo à notre collègue de Radio Plus Al Khirz Ramdin à son arrivée aux casernes centrales mardi après-midi 22 septembre. Il s’agit du second conducteur impliqué dans l’accident survenu samedi matin 19 septembre sur l’autoroute du nord à Forbach ayant coûté la vie au couple Shamloll. Le nom de Barlen Mardaymootoo a été balancé à la police par Matthieu Coret, l’autre conducteur arrêté dans cette affaire. Matthieu Coret a reconnu son implication et a dénoncé Barlen Mardaymootoo comme étant celui dont la voiture a heurté les deux victimes qui étaient à moto sur l’autoroute du nord à Forbach samedi matin 19 septembre. Lundi après-midi 21 septembre, les enquêteurs ont interpellé Matthieu Coret, cadre au Le Rocher Strip Club, après avoir visionné des enregistrements vidéo montrant sa voiture, une Mercedes noire, roulant à vive allure samedi matin 19 septembre. Matthieu Coret a reconnu son implication et a dénoncé Barlen Mardaymootoo comme étant celui dont la voiture qui a heurté les deux victimes qui étaient à moto sur l’autoroute du nord à Forbach samedi matin 19 septembre. Matthieu Coret a subi un interrogatoire serré au quartier général du Central CID aux casernes centrales. Dans un premier temps, il a nié toute implication dans ce « hit and run » ; déclarant aux enquêteurs : « Mo pa konn nanye ladan. Mo ti lakaz, mo ti pe dormi ek mo loto pann roule. » Sauf que les limiers du Central CID étaient en possession d’une série d’éléments prouvant la présence de la voiture de Matthieu Coret dans divers endroits dans le nord de l’île samedi matin 19 septembre. Confronté à ces « preuves », Matthieu Coret n’a eu d’autre choix que de revenir sur sa déclaration : [blockquote]« Mo pou rakont la vérité ! »[/blockquote] Il a alors impliqué Barlen Mardaymootoo, qui a retenu les services de Me Ashwin Kandhai. Me Ashwin Kandhai, dans une déclaration à Radio Plus peu avant 14 heures, dit avoir déjà pris contact avec l’ACP Heman Jangi du Central CID et que son client « se constituera prisonnier ».
Related Article

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !