Faits Divers

Accident à Beau-Vallon : Rishi Mungur meurt après avoir percuté un arbre

Rishi Mungur Rishi Mungur, qui était enfant unique, laisse derrière lui une mère anéantie.

Mahendranath Mungur, 42 ans, est la 16e victime sur nos routes cette année. Cet habitant de Gros-Billot, New-Grove, aurait perdu le contrôle de son véhicule, le jeudi 31 janvier aux petites heures, avant de percuter un arbre sur la route principale de Beau-Vallon. Il est mort sur le coup.

Encore un mort sur nos routes. Mahendranath Mungur, affectueusement surnommé Rishi par ses proches, était au volant d’une voiture le jeudi 31 janvier aux petites heures, lorsqu’il a été victime d’un accident. Il a percuté un arbre à Beau-Vallon.

La police de Blue-Bay s’est rendue sur les lieux. Le quadragénaire n’a pas survécu à ses blessures. Son cadavre a été transporté à la morgue de l’hôpital Victoria de Candos. L’autopsie a conclu que Rishi est décédé des suites de ses multiples blessures.

L’homme, qui était enfant unique, laisse derrière lui une mère anéantie. Ashil, le cousin de la victime, a accepté de se confier. « Toute la famille est bouleversée. Rishi était enfant unique. Son père est décédé il y a plusieurs années. Il ne lui restait que sa mère et sa grand-mère. Il avait vécu à l’étranger pendant huit ans avant de revenir à Maurice. À son retour il s’était installé chez moi. Nous étions comme des frères », raconte-t-il.

Il se remémore tristement la soirée de mercredi. « Il était parti à une fête avec ses collègues ce soir-là. Il était rentré à la maison aux petites heures. Il s’était changé avant de repartir. Nul ne savait où il se rendait. Nous dormions à poings fermés. La police nous a appelés aux petites heures jeudi pour nous annoncer la triste nouvelle », relate Ashil. Selon lui, Rishi se serait endormi au volant. « Il ne consommait pas de boissons alcoolisées. Il était fatigué. Il a sans doute eu sommeil au volant. Je laisse le soin à la police de mener son enquête. »

Ashil n’arrive pas à croire que son cousin n’est plus de ce monde. « Il adorait la musique. C’était d’ailleurs un ancien DJ dans une discothèque. C’était un bon vivant. » Ce que confirment les amis du défunt, qui étaient à ses funérailles jeudi à 15 heures, à Gros-Billot. « Rishi croquait la vie à pleines dents. Il mettait de l’ambiance partout où il allait », confient-ils.

Sur la page Facebook de Rishi, ses amis et collègues ont présenté leurs condoléances à sa famille. « Mercredi, nous étions tous ensemble à célébrer notre EOY. Aujourd’hui tu n’es plus de ce monde… les mots me manquent pour exprimer ma profonde tristesse et le regret de voir que tu nous as quitté cher ami… repose en paix », écrit un internaute.