Live News

Accident à Bambous : Jiovanni Philogène tué lors  d’une course de motos

Jiovanni Philogène avait 23 ans.

Les courses illégales de motocyclettes continuent à faire des victimes. Mardi soir, à La Valette, Bambous, un jeune homme de 23 ans, habitant Grande-Rivière-Noire, a trouvé la mort, quand il a perdu le contrôle de son deux-roues.  

Jiovanni Philogène, 23 ans, a perdu la vie, mardi soir, dans un accident de la route à La Valette, Bambous. Cet habitant de Grande-Rivière-Noire était à moto quand il a perdu le contrôle de son deux-roues. À ce stade de l’enquête, la police de Bambous pense que le jeune homme aurait participé à une course avec d’autres motocyclistes. C’est vers 22 h 30 que ce drame s’est produit mardi. Selon les indications de la police, le jeune homme revenait de La Valette. Il avait passé la soirée chez des amis. Jiovanni Philogëne se dirigeait vers la route principale à Bambous quand il a perdu le contrôle de la motocyclette. Il s’est retrouvé sur le trottoir et a fait une lourde chute, la tête en avant. 

Alertée de cet accident, la police de la région s’est rendue sur place. Les policiers ont alors retrouvé le motocycliste gisant sur l’asphalte. Il saignait de la tête. Le Service d’aide médicale urgente (Samu) a été mandé. Mais le personnel soignant n’a pu que constater le décès du jeune homme. La motocyclette a été retrouvée non loin du lieu de l’accident.

Les enquêteurs ont visionné les cameras CCTV. Ils ont repéré cinq autres motocyclettes dans la région de La Valette. Ils pensent que Jiovanni Philogène participait à une course de motos. Il aurait alors fait une sortie de route qui lui a coûté la vie. 

Casque en morceaux

À Grande-Rivière-Noire, chez la famille du défunt, son frère dira qu’il était avec des amis au moment du drame. « La moto ne lui appartenait pas. Il adore rouler et, avec des amis, ils font souvent des sorties. Ce soir-là, il était avec eux », dit-il. Il s’est rendu sur place en apprenant que Jiovanni avait été victime d’un accident. « Il y a une longue trace sur le trottoir. Son casque est en morceaux », poursuit le frère. 

Thérèsa, la maman du jeune homme, est effondrée. « La veille, Jo m’avait donné du poisson. Il m’avait dit de le préparer ce mercredi. Il est sorti de la maison en me disant qu’il allait voir des amis. Li ti dan enn rali », dit la dame en pleurs. L’autopsie pratiquée a révélé que le jeune homme a succombé à des blessures intracrâniennes. Ses funérailles sont prévues  ce jeudi. 

  • Ed nou pou kont ou!

  • Mauritius Finance

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !