Faits Divers

Accident ayant causé la mort d’un cycliste : un an de prison en appel pour Dheeraj Takooree

Dheeraj Takooree Dheeraj Takooree en cour intermédiaire en 2018.

Il avait renversé trois cyclistes sur l’autoroute de Nouvelle-France en 2012. L’un d’eux est décédé. Et le 18 juillet 2018, le chauffeur Dheeraj Takooree a été condamné à un mois de prison par la cour intermédiaire. Le Directeur des Poursuites Publiques (DPP) a fait appel contre la sentence. La Cour suprême a imposé le jeudi 14 novembre 2019 une peine d’un an de prison à la place. 

Un an au lieu d’un mois de prison pour Dheeraj Takooree. Ce soudeur de 45 ans a vu sa peine multipliée par la Cour suprême. Cela, dans un jugement rendu en appel, le jeudi 14 novembre 2019 par les juges Nicholas Oh San-Bellepeau et Shameen Hamuth-Laulloo. Cette décision de justice intervient après que le Directeur des Poursuites Publiques (DPP) ait contesté en appel la peine que la cour intermédiaire avait infligée le 18 juillet 2018 à Dheeraj Takoree. 

Dans les faits, Dheeraj Takooree et sa compagne Sabita Padaruth avaient été poursuivis en cour intermédiaire. Le premier répondait de cinq accusations. Notamment d’homicide involontaire par imprudence, refus de rapporter un accident, conduite en état d’ivresse et coups et blessures involontaires. Dheeraj Takoree avait dans un premier temps plaidé non coupable sous trois des quatre accusations retenues contre lui. Trois ans plus tard, il  a fini par plaidé coupable sous toutes les accusations.

Peines inadéquates

Quant à sa concubine Sabita Padaruth, elle était accusée de n’avoir pas porté assistance aux blessés. Elle avait aussi plaidé coupable. Le 18 juillet 2018, la cour intermédiaire a infligé un mois de prison à Dheeraj Takooree, Rs 120 000 d’amendes et son permis de conduire a été suspendu pour trois ans. Quant à Sabita Padaruth, elle devra s’acquitter d’une amende de Rs 10 000.

Le jour fatidique, le soudeur avait un taux d’alcool de 78 milligrammes par 100 millilitres de sang. Il roulait à 80 km/hr. Il a perdu le contrôle de son véhicule et a fauché trois cyclistes sur l’autoroute. Ils étaient ce 10 mai 2012, neuf cyclistes sur l’autoroute de Nouvelle-France en direction de Curepipe, lorsque la voiture conduite par Dheeraj Takooree a percuté trois d’entre eux : Jérôme Joseph Alain Tennant, Philippe Barthelemey Colin et David Bathfield, âgés de 38, 31 et 59 ans respectivement.

Jérôme Joseph Alain Tennant a été traîné sur une distance de 400 mètres. Il est mort sur le lieu de l’accident. Après l’impact, Dheeraj Takooree ne s’est ni arrêté, ni n’a porté secours aux blessés. Il a pris la fuite. Jérôme Joseph Alain Tennant est décédé le jour même. Ses coéquipiers Philippe Barthelemey Colin et David Bathfield seront grièvement blessés et conduits à la clinique Darné, à Floréal.

Les juges ont en appel souligné le manque de sévérité de la sentence imposée par la cour intermédiaire. Ils ont tenu à rappeler aux magistrats la jurisprudence en la matière.  « … les tribunaux doivent comprendre que des peines inadéquates donnent également lieu à un sentiment d’injustice, non seulement chez les victimes des crimes en question, mais également parmi le grand public. Des peines inadéquates risquent également de saper la confiance du public sur la capacité des tribunaux à jouer leur rôle pour décourager les délits » souligne la Cour suprême dans son verdict.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • Festival International Kreole 2019