Live News

Accident ayant causé la mort du couple Abdoolrohoman en 2014 : le chauffeur écope de 12 mois de prison 

Anwar Abdoolrohoman et son épouse Marie Doris n’ont pas survécu à leurs blessures.

Il avait consommé de l’alcool ce jour-là avant de prendre sa voiture. Il a percuté un couple à Pamplemousses. Mari et femme ont succombé à leurs blessures. Cinq ans après le drame, la cour intermédiaire a condamné le conducteur, Abdool Salim Deenoo à un an de prison. Il a fait appel. 

Il avait un taux d’alcoolémie deux fois supérieur à la limite autorisée au moment de l’accident. Un accident ayant causé la mort de deux personnes : Anwar Abdoolrohoman, âgé de 57 ans, et son épouse, Marie Dorris Abdoolrohoman, née Lamarque, âgée de 53 ans. Cela s’est produit le 18 septembre 2014 sur la route principale à Pamplemousses. 

Cinq ans après la tragédie, la cour intermédiaire a condamné le conducteur Abdool Salim Deenoo, un Attendant, habitant Pamplemousses, à purger un an de prison. Cela pour homicide involontaire par imprudence. Il a aussi écopé d’une amende de Rs 50 000 et il ne pourra conduire aucun type de véhicule pendant  deux ans. Cela pour conduite en état d’ivresse. Il ressort, du verdict prononcé par la magistrate Nadjiyya Dauhoo, que l’accusé avait 117 milligrammes d’alcool pour 100 millilitres de sang ce jour-là. La limite était alors 50 milligrammes d’alcool pour 100 millilitres de sang. 

L'accusé, âgé de 42 ans au moment des faits, a fait appel du verdict peu après l’énoncé de la sentence. Il a été libéré contre une caution de Rs 25 000. Cela en attendant l’issue de son procès en appel. 

Abdool Salim Deenoo avait plaidé coupable. Il a déposé sous serment et présenter ses excuses à la cour. Il a promis de ne pas récidiver. Il a déclaré qu'il est fonctionnaire et qu'il est un Attendant. Il a ajouté qu'il a, à sa charge, la responsabilité de son père de 78 ans et qui souffre d'Alzheimer et de sa mère qui a 75 ans.

Antécédent similaire

Dans les faits, le conducteur compte cinq condamnations pour des infractions routières. En 2007, il a écopé d’une amende de Rs 10 000 pour conduite en état d’ivresse. La cour l’avait alors disqualifié de conduire de fourgonnette uniquement pour une période de huit mois.

La cour note que le couple Abdoolrohoman est décédé. « Il n’y avait aucune urgence pour l’accusé de prendre sa voiture (…) Les dommages à la voiture et les blessures subies par le couple indiquent un impact violent et aussi le fait que l’accusé conduisait à grande vitesse », souligne la magistrate Nadjiyya Dauhoo dans son verdict. Celle-ci ajoute qu’un signal fort s’impose en vue de décourager ce genre de délit qui prend de l’ampleur. D’où la peine de prison.  

Selon les proches du couple Abdoolrohoman, mari et femme rentraient ce jour-là à la maison après avoir rendu visite à la maman d’Anwar, qui avait été admise à l’hôpital. 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !