Faits Divers

Abus sexuels et sodomie : un serveur écope de 300 heures de travaux communautaires

Un serveur de 28 ans répondait de trois accusations d’abus sexuels sur une adolescente de 16 ans et de l’avoir sodomisée en trois occasions, entre le 4 et le 6 octobre 2012, à Centre de Flacq.

Le 11 avril 2019, la magistrate Nadjiyya Dauhoo a condamné le serveur à deux ans d’emprisonnement pour chacune des accusations de sodomie et à trois mois d’emprisonnement pour chacune des accusations d’abus sexuels.

Mais elle avait suspendu la peine et réclamé un rapport social sur l’accusé pour voir s’il était éligible à effectuer des travaux communautaires. Le 25 avril 2019, la cour a pris connaissance du rapport social qui était favorable. Et sa peine a été commuée en 300 heures de travaux communautaires.

Il va commencer les travaux communautaires à partir du 3 mai, au poste de police de Trou-d’Eau-Douce. Il y travaillera les vendredis et samedis de 8 heures à 16 heures. L’accusé se présentera devant la cour, le 4 novembre 2019.

L’accusé avait plaidé coupable lors de son procès. Il a indiqué qu’il sortait avec la plaignante et qu’il voulait se marier avec elle. Mais son projet de mariage n’a pas abouti, en raison de la différence de religion du couple. La cour note que l’accusé a un casier judiciaire vierge.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • A loan with perspective