Live News

Abus sexuels allégués : deux mineurs participent à une reconstitution des faits

Reconstitution des faits pour deux élèves qui disent avoir été victimes d’abus sexuels dans une école spécialisée des Plaines-Wilhems. Les deux enfants ont indiqué à la police la salle où elles auraient été victimes d’abus à plusieurs reprises, par Ibrahim Sorefan, un orthophoniste de cette institution. 

Lors de l’exercice, les enfants étaient accompagnés d’un interprète en langue des signes, d'un psychologue et des policiers de la brigade pour la protection de la famille. D’autres victimes devront consigner leur déposition dans le courant de la journée. 

À savoir que jusqu'ici quinze enfants sont venus de l'avant pour dénoncer l'orthophoniste. Ils allèguent que ce dernier se serait livré à des attouchements sexuels sur eux et les a fait visionner des films pornographiques. 

Ibrahim Sorefan a été hué par des personnes lors de sa comparution devant le tribunal de Rose-Hill hier. La police a objecté à sa remise en liberté conditionnelle. 

Une accusation provisoire de « causing minor to be sexually abused » pèse sur lui.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !