Faits Divers

Abus sexuel : il fera bien de la prison 

Les juges David Chan Kan Cheong et Karuna Gunesh-Balaghee ont retenu l’appel du Directeur des poursuites publiques (DPP) dans le cadre d’un cas d’abus sexuel sur une enfant, le jeudi 19 septembre 2019, en Cour suprême. L’accusé avait été condamné à quatre mois de prison. Toutefois, sa peine de prison avait été commuée en 100 heures de travaux communautaires à la suite d’un rapport favorable. Le DPP avait fait appel de cette sentence.

Les juges en appel sont d’avis que ce cas ne mérite aucune clémence et que la sentence est amplement justifiée. Ils ont ainsi annulé l’ordre émis pour que l’accusé effectue des travaux communautaires et ont ordonné à ce qu’il purge sa peine de quatre mois de prison. Les juges n’ont pas manqué de faire ressortir la gravité du délit. L’accusé, âgé de 39 ans au moment des faits, avait attenté à la pudeur de sa voisine alors âgée de 6 ans. Selon les juges, il a trahi la confiance de l’enfant et celle de ses parents dans le but de satisfaire ses pulsions sexuelles. 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !