Actualités

Abus de pouvoir: Kiran Meetarbhan demande la radiation des charges

Kiran Meetarbhan en compagnie de son avocat Me Nuvin Proag, lors de son interrogatoire en mai 2015 par l’Icac
Me Sanjay Bhuckory, avocat de l’ex-directrice exécutive de la Competition Commission of Mauritius a présenté une motion, en Cour correctionnelle de Port-Louis, pour que soit rayée l’accusation provisoire d’abus dans l’exercice de ses fonctions. Elle sera débattue le 19 février. Kiran Meetarbhan, 43 ans, avait été inculpée par l’Independent Commission Against Corruption (Icac), en Cour correctionnelle de Port-Louis pour abus dans l’exercice de ses fonctions. Elle est poursuivie pour violation de l’article 7 (1) de la Prevention of Corruption Act 2002 (PoCA). Le 15 mai 2015, après son arrestation, elle avait retrouvé la liberté provisoire. Elle avait payé une caution de Rs 15 000 et signé une reconnaissance de dette d’un montant de Rs 100 000. Le 13 février 2014, elle aurait soumis un rapport favorable à la Competition Commission of Mauritius (CCM) pour que Veeramootoo Venkataswamy soit embauché comme chauffeur. Cela aurait causé préjudice à d’autres candidats qui auraient été plus méritants pour ce poste. À l’appel de son procès, son avocat Me Sanjay Bhuckory, Senior Counsel, a demandé que l’accusation provisoire dont elle répond soit rayée parce que la poursuite tarde trop. Kiran Meetarbhan, démise de ses fonctions en février 2015, a également entamé des procédures judiciaires et elle réclame de dommages de Rs 7,3 millions à l’État. Elle considère son licenciement de la CCM comme étant « injustifiée et motivée par le seul fait que son époux Milan Meetarbhan est proche du Parti travailliste ».
Related Article
 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !