Live News

Aadil Ameer Meea : «Taxer les services en ligne est une mesure pour remplir les coffres du gouvernement»

« Taxer les services en ligne tels que Facebook, WhatsApp, Messenger, You Tube, Gmail, Yahoo, entre autres, est simplement une mesure pour remplir les coffres du gouvernement. Et ce, au détriment des Mauriciens, surtout des jeunes qui comptent beaucoup sur les moyens électroniques pour l’avancement de leur éducation et leur carrière surtout en cette période de crise de Covid-19 et post-confinement ». 

C’est l’avis d’Aadil Ameer Meea. Le député du Mouvement Militant Mauricien (MMM), intervenait lors des débats entourant le Finance Bill qui se poursuivent à l’Assemblée nationale, ce soir.

Aadil Ameer Meea a demandé au ministre des Finances, Renganaden Padayachy de revoir cette mesure d’une façon holistique.

Commentant l’introduction de la Contribution sociale généralisée (CSG), le député du MMM demande au ministre des Finances d’engager des consultations avec les parties prenantes avant de venir de l’avant avec cette proposition. Un exercice que d’autres ministres des Finances avaient entamé dans le passé, a fait ressortir le député mauve.

« La CSG sera versée dans le Consolidated Fund et non dans un ‘dedicated Pension Fund’. Elle sera gérée par le ministère des Finances et non pas celui de la Sécurité sociale. Il y a beaucoup d’incertitudes dans cette nouvelle proposition. En sus d’une perspective de la taxe administrative, il y a une partie discriminatoire voire inconstitutionnelle dans cette mesure. Le secteur privé aussi bien que des entrepreneurs seront appelés à contribuer dans ce fonds. Le secteur public, qui en bénéficiera également, ne contribuera aucun sou dans ce même fonds. C’est très injuste », estime Aadil Ameer Meea.

Par ailleurs, le député mauve est revenu sur les amendements prévus à l'Income Tax Act.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !