Faits Divers

À 9 ans, il décède dans un accident : Kabeer, un ange parti trop tôt

Accident Kabeer La voiture blanche que conduisait le Russe au moment du drame.

Kabeer Ahmud Bukus, 9 ans, a connu une fin atroce. Cet écolier domicilié à Vallée- Pitot était avec dans un van avec ses proches, le dimanche 6 janvier, lorsqu’ils ont eu un accident à Port-Louis. L’enfant n’a pas survécu.

Décrit comme un véritable boute-en-train, le petit garçon aura marqué le cœur et l’esprit de ceux qui l’ont connu. À la rue Léclezio, Vallée- des- Prêtres, petits et grands sont bouleversés par la mort tragique de Kabeer. « Il devait fêter ses 10 ans le 19 janvier prochain », se désole Gorah Mungal, le grand- père de la victime.

Ce dernier, qui tient un commerce de production de nouilles, se souvient de la débrouillardise de son petit-fils. « Malgré son jeune âge, il était très actif. Il mettait la main à la pâte. La majeure partie de son temps libre, il venait au commerce pour m’aider, n’hésitant pas à se réveiller tôt », nous dit son grand- père, qui habite à seulement quelques mètres de là.

Pour les proches, le petit était un ange. « Avec son frère et sa petite sœur, ce sont des enfants formidables. Kabeer était la crème, un ange », nous dit un cousin.

La grand-mère du petit est également inconsolable. « Mo lavi inn  ale », ne cesse-t-elle de sangloter. Kabeer s’apprêtait à accéder en Grade 6 cette année. Dimanche, avec ses parents et un oncle, ils se sont rendus à une séance de prière à Champ- Chapelon. « Cela fait 25 ans que je participe à cette cérémonie, mais dimanche, je ne m’y suis pas rendu »,  explique Gorah.

C’est sur le chemin du retour que le drame s’est produit. Le van conduit par son oncle empruntait la rue Corderie dans la capitale et, arrivé à la jonction Sir Virgil Naz et  Eugène Laurent, une voiture conduite par un touriste russe les a heurté de plein fouet à l’arrière du Citadelle Mall. L’impact a été d’une telle violence que le petit a été projeté à l’extérieur du véhicule.

« Dès que j’ai reçu la nouvelle de cet accident, je me suis rendu sur place et j’ai retrouvé mon petit-fils sur le sol. Il était déjà trop tard », nous dit son grand- père. La police de Pope Hennessy a été mandée sur les lieux. Michail Denisov, 37 ans, et l’oncle du petit ont subi des alcotests qui se sont avérés négatifs.

L’ambassade de la Russie a été alertée. Le Russe a passé la nuit en cellule policière. Lundi, il a comparu en cour de Port-Louis sous une charge provisoire d’homicide involontaire. Il a dû fournir une caution de Rs 50 000 pour retrouver la liberté provisoire. Une interdiction de quitter le territoire mauricien a été logée contre lui.