Live News

666 Armada v/s Joker Cartel : clash ou pas clash ? 

Le groupe 666 Armada s'est fait connaître avec la chanson "Polico crapo". Joker Cartel est connu pour ses clashs musicaux contre 666 Armada.

L'industrie musicale assiste actuellement à la montée en puissance de groupes comme 666 Armada et Joker Cartel. Les clashs entre les deux groupes sur fond de rivalité musicale cumulent aujourd'hui des millions de vues. Si aujourd'hui la rivalité, disent-ils, s'est apaisée, ces clashs musicaux censurés par la majorité des chaînes radio persistent pour le plaisir de leurs fans. Retour sur ces deux groupes en pleine ascendance. 

666 Armada ou Joker Cartel ? Ils représentent cette musique du ghetto que tout le monde fredonne mais que tous n'assument pas. Si leur musique est bannie sur certaines radios, c'est pour la simple et bonne raison qu'Armada et Joker Cartel n'ont pas de filtre. Mais comment est-ce que tout cela a vraiment commencé ?  

Joker Cartel : « Ratatata la pou 666 sa » ?

4,6 millions de vues sur YouTube en trois mois pour «Ratatata», un million de vues en 12 jours pour le clip «Validé» qui compte 2,4 millions de vues en un mois. Des chiffres qui reflètent l'ascendance qu'a pris Joker Cartel en sept mois. Cette musique, que le groupe appelle « destronomy » parce que « 'nou eklat partou' sur notre passage musicalement bien sûr », lance Yannnick Lafleur, alias Yanky, leader du groupe. 

Joker Cartel a pris forme seulement en mai, avec un groupe d'amis issus de l'Est voulant faire de la musique. S'ils ont débuté à six, ils sont aujourd'hui à 12 et se déplacent toujours en groupe pour les événements. En quelques mois, Joker Cartel est devenu un vrai phénomène local. « Nous voulions faire une musique pour toutes les communautés où chacun peut se retrouver », explique le manager du groupe Jean Rodney Jimmy, alias Jimbo. 

Selon lui, c'est lorsqu'il a sorti sa première chanson que la rivalité musicale a commencé. Le groupe 666 Armada, qui sortait déjà des singles, s'est senti visé. « ‘Li ti pe al tonbe’. Ce sont des clashs contre nous qui l’ont relevé. Il a pris un de nos punchlines pour lui. À chaque fois qu'il nous a lancé des clashs, nous nous sommes défendus. Toutefois, nous n'avons pas créé ce groupe dans le but de faire des clashs, mais pour faire de la musique », raconte Jean Rodney Jimmy.

Yanky : « Nous chantons le langage de la nouvelle génération »

Joker Cartel compte à son actif près de huit tubes populaires, mais il a sorti au moins 30 audio. « On ne s'attendait pas à devenir aussi populaire, on s'était dit que ça viendrait avec le temps. Pour nous, c'est notre style musical et nos prestations sur scène qui nous ont rendus populaires. De plus, nous ne sommes pas vulgaires. Les gens voient que notre musique a un sens. » Pour eux, peu importe si les chaînes radio ne diffusent pas leur musique. « Nous allons créer notre propre chaîne et scène ». Joker Cartel vise l'international et voudrait faire du groupe une marque et un label.

En dehors des clashs, il arrive souvent que 666 Armada et Joker Cartel se retrouvent ensemble en tête d'affiche des festivals. Le leader de Joker Cartel confie qu'il lui arrive de cumuler quatre à cinq événements dans une soirée. « Je vis tout ça comme un rêve. Je garde les pieds sur terre et je suis présent pour ceux qui me suivent. Nous chantons le langage de la nouvelle génération. Les jeunes chantent nos chansons et automatiquement leurs parents aussi », explique Yanky. Et c'est ce public plus âgé qu'il veut toucher dès l'an prochain en faisant des concerts en live. Le groupe a de nombreux projets, notamment un album et des featurings. 

666 Armada : « On a fait nos preuves, il est temps de grandir »

Ils ont donné le ton alors qu'ils formaient encore le groupe 90favelas. Leur groupe avait alors connu un succès fulgurant avec le titre « Pas Bisin Kass Pou Cross 1 Fam ». Un groupe qui a duré trois ans et qui se verra dissoudre par la suite. 666 Armada prendra alors forme, mais connaîtra vite des déboires avec l'arrestation de leur manager Raquel Jolicoeur. Un coup dur pour Ivander, Swankipakitoket, Zantakwan et Killabone. 666 Armada a connu sa notoriété à travers TikTok, principalement auprès de la jeune génération. 

Leur titre phare « Polico Crapo » a fait le buzz avec plus de deux millions de vues. « Zot kritike me tou dimounn sante. Tou dimounn kone pli lamizik pa bon pli dimounn kontan ». Killabonne, chanteur du groupe, raconte que le clash musical a commencé avec le titre de Joker Cartel «Ratatata». Toutefois, il confie que le groupe ne fait que répondre aux textes visés dans les chansons de Joker Cartel. « ‘Bann mesaz ki zot avoy nou, nou repon’. Mais ce n'est pas nous qui avons commencé. Les gens pensent que c'est une vraie rivalité, mais ce n'est pas le cas. Nous sommes souvent invités dans les mêmes événements », souligne Killabonne. D'ailleurs, à ceux qui disent que Joker Cartel imite le style de 666 Armada, il répond : « nous avons chacun nos propres styles musicaux. Ils font de la bonne musique et chantent bien. »

Aujourd’hui, 666 Armada ne souhaite plus faire de clashs musicaux et voudrait évoluer vers un public plus large. D'ailleurs, son prochain titre promet de surprendre. Pas de paroles vulgaires, de connotations ou de sous-entendus. « Nous sommes conscients que beaucoup d'artistes ne nous apprécient pas à cause de cela et nous voulons changer cela et faire que notre musique passe sur les radios. On a fait nos preuves, il est temps de grandir », indique Killabonne. « Mo mama » sera dans les bacs d'ici la fin de l'année ainsi qu'un autre titre. Le groupe confie miser sur des morceaux qui relatent des réalités de la vie. « Les jeunes sont notre plus grande inspiration ». Ils ont des collaborations internationales en vue et un album. « D'ailleurs, nous remercions Franklin qui nous aide dans nos projets », lance Killabonne.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !