Live News

4e hausse du prix des carburants : un impact considérable sur le budget des salariés 

Avec quatre augmentations successives des prix des carburants depuis décembre 2021, les automobilistes sont désemparés. Ils sont nombreux à envisager de délaisser leurs voitures car ils ont largement dépassé leur budget carburant. Mais quelle solution pour ceux qui n’ont d’autres choix que d’utiliser leur véhicule pour le travail ? D’où cette demande de réviser à la hausse la ‘travelling’ ou ‘petrol allowance’ accordées aux employés dans le secteur privé et la fonction publique. 

Depuis décembre, l’envolée des prix des produits pétroliers a eu un impact considérable sur le budget des salariés. Pour certains, la moyenne d’augmentation uniquement pour le carburant oscille entre 2000 et 3500 roupies par mois. « La révision de la ‘fuel allowance’ est plus que nécessaire », dit un employé. Ce dernier s’est confié sur RadioPlus, ce jeudi après-midi 19 mai.   

Dans la fonction publique aussi, nombre  d'employés utilisent leurs voitures. Mais aucune révision de cette allocation n'a été effectuée par le gouvernement, s’insurge le syndicaliste Radhakrishna Sadien.  

Areff Salauroo est conscient de cette situation difficile. Pour le président de l'Association des professionnels des Ressources Humaines, « si pour l’augmentation du ticket d’autobus, il est obligatoire d'apporter un réajustement, pour la ‘petrol allowance’, cela dépend d’un accord entre l’employé et l’employeur. Mais avec la conjoncture économique compliquée, la marge de manœuvre des entreprises est limitée », précise Areff Salauroo. 

Au niveau de Business Mauritius qui étudie l’impact de cette énième hausse sur les secteurs, on parle d’un nouveau coup de massue pour les entreprises en difficulté. « Il y a une marge de manœuvre limitée pour plusieurs entreprises ». C’est ce que confirment également des sources au niveau de Business Mauritius. Certaines sociétés ont accordé une révision de cette allocation en janvier après la première de cette série de hausse.  

Rappelons que la State Trading Corporation a avalisé les nouveaux prix des produits pétroliers dans la soirée d’hier, mercredi 18 mai. Ce, après la réunion du Petroleum Pricing Committee. L’essence passe à Rs 74, 10 et le diesel à Rs 54, 55. Il s'agit de la quatrième hausse des prix des carburants depuis décembre dernier. Le prix a augmenté de Rs 15 en cinq mois.  

 

  • Ed nou pou kont ou!

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !