Live News

454 caméras de surveillance des prisons sont hors service

34 % des caméras de surveillance du milieu carcéral sont hors service. C’est ce qu’a affirmé le Premier ministre, Pravind Jugnauth, lors de la Prime minister’s question time, ce mardi 20 avril. Il répondait à une interpellation du député du MMM, Aadil Ameer Meea.

Selon le chef du gouvernement, le Commissaire des prisons par intérim a fait comprendre que neuf des 12 prisons sont équipées d'un nombre total de 1 320 caméras CCTV. De ce nombre, 454 ne fonctionnent pas : 

Les caméras défectueuses sont réparties comme suit  : 

Prison centrale : 1 
New Wing: 1
Petit-Verger: 3
Women’s Prison:  84
Eastern High Security Prison: 365 

Les caméras de la prison centrale, du la New Wing et de la prison de Petit-Verger sont hors service, car un souci technique est survenu pendant le confinement de cette année. 

À cause des risques liés à la Covid-19, le contracteur n’a pas pu entreprendre les travaux. 

Quant à la Women’s prison, la firme Mascareignes Suppliers Ltd a obtenu un contrat, le 3 décembre 2020, pour l’installation de 110 caméras CCTV.

La maintenance des caméras sera assurée sur une période de cinq ans, au coût de Rs 60 000 par mois.  60 % des travaux sont déjà complétés, mais le contractuel a été forcé de stopper le chantier à cause du confinement. 

Le Premier ministre a ajouté que la prison de Melrose (Eastern High Security Prison) a été dans un piteux état dès sa construction. Le contrat de maintenance a été signé le 10 février 2016 pour la somme de Rs 19 millions, en juin 2016. Toutefois, 73 caméras n'étaient pas opérationnelles à cette époque. Vers fin décembre 2020, 278 caméras étaient défectueuses et en 2021, 365 caméras ne fonctionnaient pas. Le contractuel a réalisé une enquête du 5 octobre au 7 décembre 2020. À la suite de quoi, il a restauré une partie du système et effectué la maintenance gratuitement. 

Le 4 mars 2021, l'entrepreneur a soumis un rapport et un devis pour la somme de Rs 10,6 millions pour restaurer complètement le système. 

« Compte tenu de la non-rentabilité des réparations, il a été décidé de réorganiser tout le système de vidéosurveillance analogique et d'opter pour la location de système de vidéosurveillance numérique », a fait ressortir Pravind Jugnauth. 

Le 1er avril 2021 la location de 450 caméras CCTV, pour la somme de Rs 6 millions par an, a été approuvée.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !