Live News

4 morts à Mapou : retour sur cette journée tragique 

Yushriah Ruhomally, Rajkamal Boodhoo, Adarsh Anand Jeeneea et Desigen Nulliah

Fin tragique pour quatre jeunes. Yushriah Ruhomally, une sage-femme de 25 ans travaillant à l'hôpital Dr Jeetoo, Rajkamal Boodhoo, un policier de 24 ans affecté au poste de police de Pointe-aux-Cannoniers, Adarsh Anand Jeeneea, un cuisinier de 23 ans, Desigen Nulliah, 22 ans, sont morts après une virée entre amis. Le drame s’est produit aux petites heures de ce mardi à Mapou. 

La BMW à bord de laquelle voyageaient les victimes a dérapé avant de terminer sa course contre un arbre. Le véhicule a pris feu peu après. Les quatre jeunes semblent avoir été prisonniers des flammes. À l'arrivée des pompiers, ils étaient déjà morts carbonisés.

L’autopsie pratiquée par le chef du département médico-légal, le Dr Sudesh Kumar Gungadin, a conclu le décès de Yushriah Ruhomally à de multiples blessures. Quant aux trois hommes, ils sont morts asphyxiés par la fumée.  

«Mon neveu était au volant de sa voiture. C'est en négociant un virage à Mapou que le véhicule a fait une sortie de route. Linn derape linn alle tape ek pie la», a raconté sur les ondes de Radio Plus, Robin Jeeneeah, l'oncle d'Adarsh Anand Jeeneea. Celui-ci, un habitant de Bois-Mangues, Plaine-des-Papayes, était au volant de sa voiture en compagnie de ses amis lorsque le drame s'est produit.

Robin Jeeneeah raconte que son neveu, cuisinier à l'hôtel Azuri à Haute Rive, Rivière-du-Rempart, revenait du travail. Il avait fait le «night shift». 

«C'est vers 1 h du matin que j'ai appris la terrible nouvelle. La voiture appartient à mon neveu. Se lor kontour kinn arrive sa maler la», explique Robin Jeeneeah. 

Le père d'Adarsh Anand Jeeneea se trouve actuellement à l'étranger. «On attend son arrivée, prévue ce mardi après-midi ou demain matin», indique l'oncle du jeune homme. 

Rajkamal Boodhoo, 24 ans, est parmi les victimes. Ce jeune policier de Fond-du-Sac a suivi les traces de son père, Jayraj.

«Aujourd'hui, cela fait cinq ans qu'il s'est joint à la force policière», raconte son père Jayraj, lui-même policier. 
Selon lui, il se peut que son fils ait décidé de faire une sortie entre amis pour célébrer cet événement.  

«Kapav zot inn ale fer enn ti program. Mo penser bann la pann alle bwar n'importe ki zafer parseki ti ena enn mamzel avek zot. Zordi ki monn appran ti ena enn tifi avek zot», explique Jayraj.  

Il ajoute que son fils Rajkamal, Adarsh Anand Jeeneea et Desigen Nulliah étaient des «amis très soudés». «Zot ti habitue viv kouma caleson semiz», confie-t-il. Il dit cependant ne pas connaître l'identité de la jeune femme qui était en leur compagnie.  

Rajkamal Boodhoo a deux soeurs. «Malheureusement, j'ai perdu mon fils. Hier linn sorti travay, monn koz ek li. Monn dir li to pe fer cinq ans [au sein de la force policière]. To bizin prepar twa pou l'examen sergent. Linn dir mwa tou korek. Noune kozer nou inn met enn dialog. Malerezman monn perdi enn garson. Mo pas kav ale kont prinsip bondie. Se enn train kot tout dimoune bizin embarque ek debarke. Malerezman linn ale avant mwa», dit Jayraj.

Sivalingum Nulliah, le père de Desigen Nulliah, affirme lui que c'est vers 4 heures qu'un ami l'a appelé pour l'informer que son fils a été impliqué dans un accident. 

Sivalingum Nulliah, le père de Desigen Nulliah, affirme lui que c'est vers 4 heures qu'un voisin l'a appelé pour l'informer que son fils a été impliqué dans un accident. 

«Il était sorti avec ses amis. Je ne savais pas où il s'était rendu exactement. Il se peut qu'il en avait informé sa mère», précise Sivalingum Nulliah. 

Desigen Nulliah de Bois-Mangues, Plaine-des-Papayes, comptait entreprendre des études supérieures. Mais le destin en a voulu autrement. 

Yushriah Ruhomally, 25 ans, est la quatrième victime. Cette habitante de Vallée-des-Prêtres  exerçait comme sage-femme à l’hôpital Dr A. G. Jeetoo. Aux dires de son oncle Farouk, elle avait des projets pleins la tête.  

« Li ti ène bon tifi et travay tou korek », souligne l’oncle. Selon Yunus, le frère de Yushriah Ruhomally, elle s’était fiancée il y a quelques mois. 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !