Live News

4 morts dans un accident à Pailles : les dépouilles des quatre ouvriers bangladais rapatriées d’ici la semaine prochaine

Le gouvernement se chargera du rapatriement des quatre ouvriers bangladais décédés d’ici la semaine prochaine.

En attendant, c’est l’organisation bénévole funéraire, Al Ihsaan de Plaine-Verte, qui a pris en charge les dépouilles, explique Shakeel Aranath, le porte-parole de l’organisation.

Il explique que l’organisation procèdera aux rites funéraires et conservera les corps gratuitement dans leur morgue, située à la rue Magon, à Plaine-Verte.   

Aussitôt alertée de l’accident, une équipe de cette organisation s’est immédiatement rendue à l’hôpital Jeetoo. D’abord, ils se sont occupés des blessés, qui avaient déjà reçus des soins, en leur remettant de la nourriture. Ensuite, des véhicules spécialisés pour transporter les corps sont arrivés à la morgue pour récupérer les dépouilles après les autopsies.

Les quatre Bangladeshis sont morts dans un accident, qui a aussi fait une cinquantaine de blessés. Accident de la route, survenu aux alentours de 7 heures, ce jeudi 5 novembre, à la hauteur de Pailles. 

L’autobus à bord duquel voyageaient les victimes, tous des ouvriers bangladais, a fini sa course contre un arrêt d’autobus. Ces derniers se rendaient sur leur lieu de travail soit dans un chantier de construction lorsque le drame s’est produit.  

Les quatre ouvriers bangladais décédés sont : Sonchoy Das (23 ans), Md Rakib Molla (27 ans), Mohammad Abdur Razzack (32 ans) et Faruk Islam (38 ans).  

Les autopsies pratiquées par le chef du département médico-légal, le Dr Sudesh Kumar Gungadin, épaulé par son collègue, le Dr Prem Chamane, ont attribué la cause du décès de Sonchoy Das, Mohammad Abdur Razzack et Faruk Islam à un choc dû à de multiples blessures et quant à Md Rakib Molla, il a succombé à ‘cranio cerebral injuries’.   

Les blessés ainsi que le chauffeur de l’autobus, un habitant de Nouvelle-Découverte et âgé de 40 ans, sont actuellement hospitalisés. Un des ouvriers bangladais se trouve dans un état critique. Il est actuellement admis  à l’unité des  soins intensifs de l’hôpital Jeetoo. Selon les premières indications de la police, il y avait une cinquantaine de passagers dans l’autobus.

  • Health matters

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !