Live News

3 morts à Poudre-D'Or : Forbes revient sur le naufrage du remorqueur grâce à des images satellites

Crédit photo: Forbes

Le magazine américain Forbes revient sur le drame qui s’est déroulé en mer dans la soirée du lundi 31 août entre Roches-Noires et Poudre-d’Or. Drame qui a fait trois morts et un disparu. Quatre personnes ont pu s’en sortir. 

Dans un article en ligne publié dans l’après-midi de ce mardi 1er septembre, intitulé « Satellite Analysis Reveals Drama Of Mauritius Tug Boat Sinking Overnight », Forbes explique qu’à 19 heures hier, le remorqueur Sir Gaetan Duval est apparu en détresse à moins d'un mile nautique de la côte. 

Grace à des analyses des satellites effectuées par la société mondiale d'analyse des satellites « Windward », l’itinéraire du remorqueur a pu être retracé.
 
On indique ainsi dans l’article « Montrée à l'est de l'île, la ligne droite du navire à moteur ralentit considérablement et prend un chemin plus erratique à ce moment-là. C'était dans la région des Roches-Noires, près de la réserve de pêche de la Poudre d'Or. »

inter
Crédit Photo : Forbes

L’auteur de l’article, Nishan Degnarain, précise également que les données météorologiques par satellite montrent que les conditions n'étaient pas bonnes, avec des vagues de plus de 5 mètres de hauteur et une visibilité potentiellement mauvaise.

Forbes indique que « 90 minutes après la difficulté initiale du Sir Gaëtan Duval, un autre remorqueur, le Sir Edouard quitte Port-Louis en direction du premier remorqueur. A ce moment (20h30), le premier remorqueur (Sir Gaetan Duval) cesse d'émettre et ne reprend plus. »

L’article précise également que juste après minuit, deux navires supplémentaires ont été redéployés sur les lieux, soit l'expédition Boka et le Stanford Hawk.

La barge, que remorquait le Tug Sir Gaëtan Duval lorsque l’accident est arrivé, se trouve toujours au large du lagon de Poudre-d‘Or. 

Le remorqueur Sir Gaëtan Duval transportait la barge L'Ami Constant vers Port-Louis, lundi, 31 août du lagon de Pointe-D’Esny en passant par l’Est.

wakaspill
Le remorqueur Sir Gaëtan Duval remorquait la barge L'Ami Constant  vers Port-Louis, hier, lundi, 31 août du lagon de Pointe-D’Esny en passant par l’Est.

Cette barge était en stand-by dans le lagon de Mahébourg depuis le mardi 11 août, par mesure de précaution, au cas où il y aurait eu à nouveau une fuite de fioul du MV Wakashio.
 
Toutefois lors du voyage, la barge a percuté le remorqueur Sir Gaëtan Duval. De l’eau aurait rapidement rempli la salle des machines du remorqueur, qui comptait huit membres d’équipage à son bord.

Selon nos recoupements, il semblerait que le mauvais temps en mer serait la cause de cet accident qui a vu le naufrage d’une de nos quatre remorqueurs. Le Tug Sir Gaëtan Duval a sombré.

wakaspill
Le remorqueur Sir Gaëtan Duval

Le remorqueur SGD avait 25 tonnes de diesel, le National Oil Spill Contingency Plan activé (intertitre)

Le ministère de l’Environnement affirme que suite à une information reçue de la Mauritius Ports Authority (MPA), il a appris que le remorqueur Sir Gaëtan Duval (SGD) transportait 25 tonnes de diesel pour son propre usage ainsi que de l’huile lubrifiante présente dans l’engin. 

Par conséquent, le National Oil Spill Contingency Plan a été activé.  « Des enquêtes sur la qualité de l'air et de l'eau, sur la flore et la faune ainsi que sur l'écologie sont menées par les équipes d'experts locaux et japonais », indique le ministère dans un communiqué. 

Dans le communiqué, le ministère dit « regretter » l’accident et présente ses condoléances aux familles endeuillées. 

La barge « L’Ami Constant » est « vide et se trouve dans le lagon », selon le ministère.

À ce mardi matin, 11 heures, « aucune trace de pollution n’a été observée dans le lagon », selon le ministère de l’Environnement. 

Les officiers et autres parties prenantes sont actuellement sur place et « surveillent » tout impact environnemental. 

Des barrages absorbants sont déployés sur le site par mesure de précaution, et les garde-côtes nationaux mènent actuellement des opérations de recherche et de sauvetage, selon le communiqué.

wakaspill
Les opérations se poursuivent à Poudre-d’Or, ce mardi après-midi

 

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !