Faits Divers

256,8 grammes d’héroïne saisis à l’aéroport : l’Adsu s’intéresse au contenu des téléphones cellulaires

Adsu La drogue était dissimulée dans un haut-parleur Bluetooth.

Les téléphones cellulaires des deux suspects coffrés après la saisie de 256,8 grammes d’héroïne estimés à Rs 3,8 millions à l’aéroport de Plaisance seront soumis à des analyses cette semaine.  La police pense que la passeuse malgache et le récipiendaire des colis dissimulés dans un haut-parleur Bluetooth devraient avoir eu des échanges de communications sur leurs cellulaires. Ce qui permettraient de remonter jusqu’à d’autres complices.

Frank Aubert, 28 ans, un tatoueur, habitant de Pointe-aux-Piments a été coffré dans le cadre de l’enquête en cours. Ce mardi 22 janvier, les deux protagonistes devraient comparaître devant la justice pour leur mise en accusation provisoire. La cargaison de drogue avait été découverte, le vendredi 18 janvier, lors d’une fouille sur Sandra Nathalie Nirina Ranaivoson, une entrepreneure âgée de 33 ans qui était à sa première visite au pays sur un vol de la Grande Ile.

À ce stade de l’enquête, un « Travel Trail » sur la personne de Frank Aubert a été effectué. L’exercice a révélé des voyages jugés « intrigants » entamés par cet individu. Parmi, des déplacements vers Madagascar. Ses transactions financières, seront également passées au crible.