Live News

A 14 ans, Shivam met une fille de 17 ans enceinte : «Mo pou travay et ramass mo kass pou kapav get zot»

Shivam, 14 ans, le futur père : « Mo pou travay ek ramass mo kass pou kapav get zot ».

Âgés de 14 et de 17 ans, Shivam et Kacey (*prénoms modifiés), deux jeunes tourtereaux, vivent dans la peur. La raison, Kacey, la copine de Shivam est enceinte d’un mois et demi. Shivam fait, lui, face à une accusation provisoire de « causing child to be sexually abused » devant la justice. Tous deux sont issus de familles recomposées. Les parents biologiques de la future maman de 17 ans invitent la société à les soutenir dans ces moments difficiles au lieu de les critiquer. 

La rédaction du Défi Plus est allée à la rencontre des deux jeunes futurs parents. Voici le récit. 

Kacey la future mère, souhaite entreprendre des cours de cuisine ou d'esthétique.
Kacey la future mère, souhaite entreprendre des cours de cuisine ou d'esthétique.

Shivam et Kacey se sont rencontrés sur Facebook. Tous deux viennent de familles recomposées, Shivam habite chez sa tante paternelle, dans un village dans le Nord. Kacey, elle, est sous la responsabilité de sa mère, qui est sur la côte est, mais vit chez son père pendant les vacances scolaires, dans un autre village, non loin de Shivam. Les deux adolescents se sont mis en couple depuis le 8 novembre 2018. 

Ce n’est que le 11 février que Kacey a appris qu’elle était enceinte. Elle était au domicile de son père. La future mère raconte. « J’avais des doutes, car je n’avais plus mes règles et j’avais la nausée. J’ai prévenu ma mère, le dimanche 9 février. Elle m’a demandé d’en parler à mon père, mais j’avais peur », dit l'adolescente. 

C’est alors que Kacey a demandé à sa cousine de lui acheter un test de grossesse. « Mon premier sentiment était de la peur. J’ai gardé le secret par frayeur », raconte-t-elle. « Le lendemain, j’ai fait une photo de la bandelette de test et je l’ai envoyée à Shivam à travers WhatsApp. Il m’a dit qu’il en parlerait à sa mère et rien de plus. » Kacey raconte que son père a fini par apprendre la nouvelle. 

 « Zordi mo ena regret, me mo anvi Bondie fer tou pass byen et aret sa problem la », lâche l’adolescente. « Plusieurs personnes disent du mal de moi, mais je souhaite qu’ils soutiennent mes parents et moi dans cette épreuve. Le mal est déjà fait, mais j’ai besoin de courage et de soutien pour surmonter cette épreuve », témoigne Kacey. Elle souhaite poursuivre des cours culinaires ou d’esthétique pendant sa grossesse. 


Arrestation

Le 14 février, une plainte a été enregistrée, à un poste de police dans la région du nord, par le père de Kacey. Le même jour, Shivam, 14 ans, a été arrêté par la brigade pour la protection des mineurs du Nord. Relâché sur parole, le 17 février, il a comparu devant la justice le lendemain, soit le mardi 18 février. C’est le Directeur des poursuites publiques qui devra trancher dans cette affaire, une fois l’enquête bouclée. La prochaine comparution de Shivam et de Kacey est prévue pour ce lundi 24 février.


 Soutien des parents

Interrogés Véronique (36 ans) et Frédéric (40 ans), les parents de Kacey (les deux sont séparés), sont du même avis. « Nou la pou soutenir li et nou pa pou rezett nu zanfan. Nou swete ki la sosyete soutenir nou zanfan dan plas kritike », déclare la mère. Ils disent qu'ils n’étaient pas au courant de la relation de leur fille avec Shivam avant que ce problème ne surgisse. Kacey s’était installée chez son père depuis les vacances de décembre et sortait presque tous les jours sous prétexte qu’elle cherchait du travail, explique le père. Selon Frédéric, il a référé l’affaire à la police. « Mo ti anvi kone kisana papa. D’ailleurs, j’étais étonné lorsque j’ai vu l’adolescent au poste de police. Le sentiment que j’ai éprouvé n’était même pas de la colère mais du chagrin. Enn sel tifi mo ena, mo pou soutenir li », déclare-t-il.

Quant à Véronique, elle ne voulait pas que son ex informe la police. « Mo pa ti anvi sa al lwin koumsa. Jeudi, j’étais dans un taxi et les gens critiquaient ma fille et Shivam. Cela ma fait mal », dit Véronique. La maman explique qu’elle va soutenir sa fille et Shivam. « Ce ne sont que des enfants. Shivam m’appelle pour me faire part de sa peur et de son erreur. Cela m’attriste, mais je dois être forte pour eux », soutient Véronique. Selon la maman de Kacey, la décision est prise, « elle sera sous ma responsabilité. »


Shivam dit vouloir assumer ses responsabilités

Le futur père de 14 ans, assis à côté de sa mère, laisse entendre : « Monn gayn enn problem ek lapolis akoz monn met enn tifi 17 an ansint », avoue Shivam, la tête basse. Il explique qu’il est amoureux de sa copine et qu’il assumera ses responsabilités de compagnon et de père. « Nou kontan nou kamarad » insiste l’adolescent. Cependant, Vilorsha (*prénom modifié), 38 ans, la maman de Shivam, indique qu’elle n’avait pas pris les propos de son fils au sérieux. « J’ai pris ses aveux à la légère. Li kontan badine ». 

Vilorsha raconte qu’elle savait que son fils entretenait une relation amoureuse avec Kacey. « Mo ti panse zis lor Facebook ». Shivam a mis fin à ses études, il y a moins de deux ans. Il est apprenti-soudeur. « Pou mwa, li ankor enn zanfan li mem et li pas pe kompran ki pe arive », répète-t-elle. La mère déclare qu’elle n’a aucune objection à prendre la responsabilité des deux jeunes parents et du nouveau-né. Quant à Shivam, il ajoute : « mo pou travay et ramass mo kass pou kapav get zot. » 

  • Coronavirus

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !