Editor's-choice

À 113 ans, Olga Agar souhaite vivre jusqu'à 120 ans

Vivre encore sept ans au moins ! C’est le souhait d’Olga Yvonne Agar, la personne la plus âgée vivant à Maurice. Elle a fêté ses 113 ans en juin, entourée de toute sa famille.

C’est une centenaire en pleine forme et toute charmante que nous avons rencontrée à Pamplemousses, chez sa fille où elle coule des jours heureux.

Olga Yvonne Agar, née le 28 juin 1903, respire la santé. Elle ne fait pas son âge, tellement elle est lucide et coquette. Quand nous sommes arrivés chez sa fille dans la journée, elle faisait sa sieste quotidienne.

Son visage radieux laisse penser qu’elle est dans les bras d’anges qui protègent son sommeil. à son réveil, comme encore dans un rêve, elle demande qui est venu lui rendre visite. Olga Yvonne aime la bonne compagnie et être au centre des conversations. Quand on s’adresse à la doyenne, il faut hausser la voix. En effet, Olga Yvonne est un peu dur d’oreille.
à 24 ans, elle a épousé Aloïs Agar et a emménagé à Mon-Loisir, où son mari était mécanicien. Ses doigts de fée ont fait sa renommée de couturière. Des centaines de mariées ont porté des robes portant sa griffe. Elle avait également le goût d’en confectionner de belles pour les filles d’honneur.

Olga Yvonne a mis au monde six garçons et quatre filles. Elle ne ratait jamais la messe et tenait à ce que ses enfants disent leurs prières avant d’aller dormir. Après le décès de son époux, elle a eu beaucoup de chagrin, mais a accepté le fait que « Dieu a besoin des personnes qu’Il aime ».

Il y a douze ans, elle a élu domicile chez sa fille à Pamplemousses. Cette dernière raconte que sa maman est en bonne santé malgré ses 113 ans, mais depuis la mort d’un de ses fils il y a deux ans, elle est accablée par le chagrin et ne marche plus. Cependant, elle est toujours lucide.

 de temps à autre, Olga Yvonne aime siroter un whisky et manger des ailes de poulet. Elle se réveille tous les jours à 5 heures. Après sa toilette et un petit-déjeuner solide, elle remonte au lit pour faire la grasse matinée. Chaque soir avant de se coucher, elle dit des prières : le Notre Père et l’Ave Maria, entre autres.

Bien entourée

À l’âge de 110 ans, elle était en pleine forme et se déplaçait sans l’aide de personne. Depuis le décès de son fils Benjamin, il y a deux ans, elle a quelque peu perdu sa joie de vivre. Elle a toutefois gardé d’excellentes relations avec la veuve de son fils, qui vient lui rendre visite deux fois par jour. « Si mo mank sa Lorraine la mo mank tou », dit-elle. Lorraine, qui vit de l’autre côté de la rue, aime la prendre dans ses bras et caresser ses cheveux grisonnants, comme si c’était un bébé.

Quand nous demandons à Olga Yvonne ce qu’elle souhaite accomplir à cet âge, elle sourit. Nous lui demandons si elle souhaite vivre jusqu’à 120 ans, elle sourit et nous dit oui. Olga est toujours bien entourée et aime la compagnie de ses enfants, de ses 23 petits-enfants et de ses nombreux arrière-petits-enfants. Pour ceux-ci, c’est une fierté d’avoir une personne de cet âge dans la famille Agar. « Elle est la protectrice de la famille », disent-ils.

Toute la famille souhaite qu’Olga reste en bonne santé et continue de faire leur bonheur. Avant de prendre congé, elle nous demande : « Kot ou pou amenn mwa ? » Nous l’avons soulevée comme un bébé et l’avons déposée sur son lit. Elle tenait son chapelet dans ses mains.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !