Live News

11 accusations rayées : Navin Ramgoolam retrouve-t-il une crédibilité politique ? 

La Cour intermédiaire a rayé ce vendredi 13 septembre les accusations d'entente délictueuse pesant sur l'ex-Premier ministre, Navin Ramgoolam, et deux anciens hauts gradés de la police, Rampersad Sooroojbally et Dev Jokhoo, dans l'affaire Roches-Noires. Cette décision de la Cour fait suite à une motion présentée par l'un des avocats du leader du PTr, Me Gavin Glover. Ce dernier a argué que «ces accusations ne tiennent pas la route sur un simple mensonge de Rakesh Gooljaury». 

Dans leur «ruling», les magistrats Raj Seebaluck et Bibi Razia Jannoo-Jaunbocus ont conclu que : «We are of the considered conclusion that the prosecution has failed to establish one of the elements of the offence of conspiracy, that is, that there was an unlawful act. Hence, at the close of its case, taken at its highest, the prosecution has not established a prima facie case against the accused parties». 

Les accusations dans l'affaire Roches-Noires rayées, Navin Ramgoolam ne fait plus l'objet que d'un seul procès à présent, soit dans l'affaire des coffres-forts. Onze accusations, qui avaient été retenues contre lui dans diverses affaires (Roches-Noires, Betamax, Dufry, Bramer Bank, etc.), après son arrestation en 2015, ont été  rayées jusqu'ici. Son avocat réclame l'arrêt du procès dans l'affaire des coffres-forts et la Cour intermédiaire fera connaître son «ruling» le 15 novembre prochain. 

Quel sera l'impact du développement intervenu dans l'affaire Roches-Noires sur la scène politique à trois mois de la fin du mandat de l'alliance Lepep ? Navin Ramgoolam retrouve-t-il une crédibilité politique après que 11 accusations pesant sur lui ont été rayées ? Autant de questions qui sont abordées ce vendredi après-midi dans l'émission «Au Coeur de l'Info» présentée par Nawaz Noorbux et Jugdish Joypaul.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !