Xplik ou K en direct du marché de Port-Louis : une équipe plus proche de vous

Par DEFIMEDIA.INFO . O commentaire
équipe d’Xplik ou K

Toute l’équipe d’Xplik ou k était au marché de Port-Louis, mercredi. Une émission spéciale que vous avez eu l’occasion de suivre en direct sur les ondes de Radio Plus. Retour sur cet événement en images.

Ils étaient nombreux à faire le déplacement au Marché central mercredi 11 octobre. Une ambiance festive et conviviale y régnait. Les maraîchers ont accueilli l’équipe de Radio Plus à bras ouverts.

Venen Coolen, chef d’antenne, explique que Xplik ou K se veut être une émission de proximité, et c’est pour cette raison que toute l’équipe est allée à la rencontre du public.

Quant  à Gilbert Bablee, animateur de l’émission, il n’a pas manqué de faire appel aux personnes des alentours pour, à la fois venir faire part de leurs doléances, mais aussi pour venir en aide aux personnes dans le besoin. « Ensemble, nous pouvons accomplir de belles choses » a-t-il dit. « Nous ne pouvons rester insensibles aux problèmes des êtres humains », dira l’animateur de l’émission.

Les invités répondent aux doléances des membres du public

Le lord-maire Daniel Laurent était également de la partie pour aller à la rencontre de ses administrés.

Me Bala Mukan était des nôtres. D’habitude, ce n’est que la voix de cet avocat que les auditeurs entendent à la radio. Le public était donc content de mettre un visage sur cette voix.
Non seulement l’homme de loi est intervenu pour aider un auditeur, il a également tenu à conseiller quelques personnes présentes venues faire part de leurs problèmes.

Daniel Laurent, le lord-maire, était aussi sur place pour discuter des problèmes que rencontrent les auditeurs.

Il est intervenu au sujet des doléances des maraîchers et des camionneurs de la région. Ils réclament un espace parking pour mener à bien leurs activités professionnelles. Aussi, l’absence de toilettes convenables a aussi été soulevée.


L’appel à solidarité du jour : une maison pour Ruben et Marie-Josée

Ruben et Marie Josée Parsuramen devant ce qui était autrefois leur maison.

Souvenez-vous de cet élan de solidarité lancé par Radio Plus. Le 3 juin, à Chebel la maison de Ruben et Marie-Josée Parsuramen, qui sont tous deux handicapés, a pris feu. L’incendie a éclaté au beau milieu de la nuit. Ruben raconte qu’il a pu sauver sa femme des flammes.

Depuis, le couple a dû se réfugier chez un proche. Les mois ont passé et ils n’ont pas souhaité continuer à abuser de la générosité de leur proche. « En ce moment, nous devons louer une petite chambre à Rs 5 000 et trouver tous les jours au moins Rs 200 pour la nourriture. Ce n’est pas facile de trouver tout cet argent avec la pension dont nous bénéficions », explique Ruben qui était présent au Marché central mercredi matin.

Le vieil homme a lancé un appel à solidarité pour reconstruire sa maison. Un appel qui n’est pas resté sans suite. Tous les débris ont été enlevés de la maison, grâce à la collaboration des scouts de Ste-Anne et de Mont-Roches et la mairie de Beau-Bassin/Rose-Hill. L’heure est venue de détruire ce qui reste de cette maison.

Vous aussi vous pouvez y participer. Ruben a besoin de volontaires pour détruire les murs en mauvais état, éclatés par la violence de l’incendie. Il a aussi besoin de matériel de construction et de meubles pour réaménager la maison. Il compte sur vous.

Pour nous contacter : appelez notre rédaction sur le 208 6002 ou par email à l’adresse : xplikouka@defimedia.info.


Les maraîchers offrent des fruits et légumes aux nécessiteux

Un bel exemple de solidarité de la part des maraîchers du Marché central, applaudi par les membres du public. Ils avaient placé des boîtes en carton tout près du stand mobile de Radio Plus.

Livraison des légumes aux bénéficiaires du Gayasing Ashram et le Mauritius Muslim Orphanage.

Et pendant deux heures d’émission, ils ont fait le tour du marché pour collecter de leurs pairs des fruits et des légumes afin de les offrir aux associations des alentours.

Livraison de colis de nourriture à Caritas.

Ainsi, après l’émission, un des représentants des maraîchers, Yogen Munisami, nous a accompagnés pour déposer les légumes.

Les membres du public autour de l’équipe de Radio Plus pour exposer leurs doléances.

Direction Caritas, puis le Gayasing Ashram et ensuite le Mauritius Muslim Orphanage. Les légumes serviront à préparer des repas pour les bénéficiaires.