[Audio] Xavier-Luc Duval demande au gouvernement de voter une loi anti-transfuge pour Rodrigues

By Thierry Laurent O commentaire

La réforme électorale à Rodrigues est inachevée. C’est ce qu’a affirmé Xavier-Luc Duval en conférence de presse ce vendredi 17 février, soit quatre jours après la victoire de l’Organisation du Peuple Rodriguais (OPR) aux élections régionales de Rodrigues.

«La réforme électorale à Rodrigues est inachevée car il manque un quatrième élément. C’est la loi anti-transfuge. La question a été posée à l’époque. Est-ce que cette version de la loi est compatible avec notre Constitution. Je mets au défi le gouvernement de compléter la réforme électorale. C’est un projet de loi qui a eu l’approbation du parquet et du cabinet. Qu’il adopte la loi anti-transfuge», a lancé le leader de l’opposition et du PMSD.

Xavier-Luc Duval demande au gouvernement de passer cette loi au vote car il dit comprendre les appréhensions de Serge Clair. Ce dernier, leader de l’OPR, a exprimé son mécontentement que le Mouvement Rodriguais (MR) ait remporté cinq sièges additionnels à l’Assemblée régionale de Rodrigues sous le système de représentation proportionnelle, bien que ce parti ait a été nettement battu par l’OPR [10-2] aux élections régionales.

Après l’attribution des sièges sous la proportionnelle, la configuration à l’Assemblée régionale de Rodrigues est comme suit : OPR (10 sièges) et le MR (7 sièges).

Contrat Duty Free

Xavier-Luc Duval a aussi commenté le contrat d’approvisionnement alloué à la compagnie Rum and Sugar Ltd par la Mauritius Duty Free Paradise (MDFP), compagnie d’État propriétaire des boutiques hors-taxes aux aéroports de Plaisance et de Plaine-Corail. C’est l’une des filles de la Speaker de l’Assemblée nationale, Maya Hanoomanjee, qui est à la tête de cette compagnie qui fournit une panoplie de produits, dont des biscuits à la MDFP.

«Tou dimun inn soker kan zot apran ki tifi Hanoomanjee inn gayn sa kontra juteux la», a lancé Xavier-Luc Duval tout en tenant un paquet de biscuits entre ses mains.