Vol de Rs 350.000 chez le père d’un jockey : un récidiviste et son épouse épinglés

Par Ellvina Nallan O commentaire
Poste de police de Souillac

Kunal Bissondoyal était recherché par la Central Investigation Division (CID) de Souillac. Et le jeudi 14 septembre, les hommes de l’inspecteur Putchaye ont pu l’arrêter, dans le cadre d’une enquête sur un vol, le mardi 1er août, au préjudice du père d’un jockey à Souillac. Kunal Bissondoyal est un repris de justice âgé de 32 ans. Son épouse Yashwantee, 26 ans, a également été placée en état d’arrestation.

Sanjeev, le père du jockey a rapporté le vol à son domicile au poste de police de la localité, le 1er août. Dans sa plainte, il explique qu’il était chez lui quand à un certain moment son attention a été attirée par les aboiements de son chien. Il est allé jeter un coup d’œil dehors et c’est là qu’il aperçoit Kunal en train de prendre la fuite. L’homme était en possession d’un sac de couleur grise. Par la suite, Sanjeev devait noter la disparition d’une somme de Rs 350 000 qui se trouvait chez lui.

Le jeudi 14 septembre, les limiers Nehalkhan, Hullodhur, Aldin et Luchoomun ont procédé à l’arrestation de Yashwantee Bissondoyal. La jeune femme a avoué que son époux était l’auteur du vol perpétré chez le père du jockey et a aussi dit que Kunal avait dépensé une partie de l’argent.

Le même jour, la CID de Souillac a interpellé Kunal Bissondoyal. « Mo finn al laba pou kokin me kan monn sove, sac larzan la finn tombe e mo pann gagn nanyen », a-t-il affirmé aux enquêteurs.

Le couple a comparu devant le tribunal de Souillac. Il a été placé en détention. Le lundi 18 septembre, la liberté conditionnelle a été accordée à Yashwantee, après qu’elle ait payé une caution. Quant à son conjoint, il reste en détention.

L’enquête est supervisée par le surintendant de police Pedre.