Une femme et ses deux enfants agressés à coups de sabre

Par Ellvina Nallan, Rhavish Persunnoo O commentaire
hôpital SSRN

Une habitante de Rivière-du-Rempart de 38 ans et ses deux enfants ont été agressés à coups de sabre en début de soirée le jeudi 18 janvier. Après être parvenue à prendre la fuite, la jeune femme s’est rendue au poste de police de la localité. Mais sur place elle n’a pas apprécié le fait que les limiers lui demandent de patienter. Elle s’est alors rendue à l’hôpital SSRN de Pamplemousses avec ses deux enfants, sans faire de déposition.

Le Défi Quotidien s’est rendu chez la famille de la trentenaire à Rivière-du-Rempart. Un dénommé Ravi, qui était sur place, a expliqué qu’il a été agressé à coups de « samouraï ». « Ena bann dimounn finn vini avek sabre ek samouray e zot finn agres mwa. Monn resi sove. Monn al kasiet », a-t-il confié.

Il a souligné que ses agresseurs, qui habitent la même localité que lui, consommaient des boissons alcoolisées près de sa maison et faisaient du bruit. « Mo finn al dir zot pa fer tapaz e si zot kapav deplase. Mais ils sont devenus violents. Ils se sont rendus chez eux et sont retournés avec des sabres et un samouraï. Ils ont agressé deux membres de la famille », raconte Ravi. Selon lui, toute la famille est traumatisée : « Mes proches sont sous le choc. Ils ne veulent plus sortir. Ils craignent pour leur sécurité. » La police était toujours sur place jeudi à 20 h 15. Des arrestations sont imminentes.