[Vidéo] « Trafic d’organes » : une Nigériane met en garde contre de fausses agences de recrutement

Par Reshad Toorab O commentaire

Une vidéo a été mise en ligne sur YouTube le 7 mai. D’une durée de 2 minutes et 12 secondes, elle montre une femme d’origine nigériane qui met en garde les jeunes femmes en quête d’un emploi à l’étranger.

Selon elle, il existe un trafic d’organes qui vise les jeunes femmes étrangères. Elle affirme qu’il existe de fausses agences de recrutement de différents pays étrangers basées au Nigeria, qui promettent de l’emploi à l’étranger.

Dans la vidéo, la femme déclare que de fausses agences de Chine, de Corée, du Japon et d’autres pays asiatiques se sont installées au Nigéria. Ces agences, dit-elle, s’engagent à faire travailler des Nigérianes à l’étranger. Mais selon elle, ces jeunes femmes seraient tuées et leurs organes comme le foie, le rein et le cœur seraient « récupérés ».

Avis donc aux Mauriciennes : il faut être prudente si vous tombez sur ce genre d’annonce de recrutement à l’étranger.