Trafic d’héroïne : Bassana-Reddi s’explique sur ses accès à l’aéroport

Par Nasif Joomratty O commentaire
Bassana-Reddi

Le constable Moonsamy Govind Bassana-Reddi s’est expliqué sur les différents points qu’il pouvait utiliser pour accéder dans l’enceinte de l’aéroport international Sir Seewoosagur Ramgoolam à Plaisance.

Il a été interrogé au quartier général de l’Anti-Drug and Smuggling Unit (Adsu), aux Casernes centrales, durant le week-end, en présence de son homme de loi, Me Rouben Mooroongapillay. Le constable Bassana-Reddi est revenu sur les quatre points d’accès. Il a été appelé à élaborer  sur ses responsabilités en tant que policier à l’aéroport. Il a mis en avant une « List of Duties », qu’il suivait lorsqu’il était en poste au Passport and Immigration Office de l’aéroport SSR.

Ce lundi 19 juin, Moonsamy Govind Bassana-Reddi sera à nouveau traduit devant la justice. Il comparaîtra devant le  tribunal de Grand-Port. Il répond de trafic de drogue. Lorque le constable Bassana-Reddi sera à nouveau interrogé, l’Adsu devrait s’intéresser aux rémunérations perçues lorsqu’il facilitait les transactions de drogue sur son lieu de travail.

L’enquête est menée par le chef inspecteur Thegarajan Sooben, sous la supervision du surintendant de police Sharir Azima, patron par intérim de l’Adsu.