Tracé du Metro Express à Barkly : la demande d’injonction des Moorar rejetée

Par DEFIMEDIA.INFO . O commentaire

Les frères Moorar, habitants de Résidences Barkly, ont perdu la bataille qu’ils avaient initiée contre le ministère des Infrastructures publiques et celui des Terres et du Logement.

Sharma et Atmanand Moorar contestaient la démolition d’une partie de leur maison érigée sur des terres de l’État à Résidences Barkly. Ils avaient été sommés d’évacuer un terrain pour faire place au tracé du Metro Express vu qu’ils n’avaient pas de bail.

Ces deux habitants de Barkly avaient déposé une demande d’injonction dans lequel ils demander le statu quo vu que la démolition de certaines structures de leur maison « mettait en péril leur sécurité ».

Ce mercredi 20 septembre 2017, la juge Rita Teelock, siégeant en référé, a rejeté leur demande. Elle a toutefois indiqué que les frères Moorar peuvent entrer une action au civil pour réclamer des dommages si jamais ils subissent un quelconque préjudice.