Tentative de prendre possession d’un pistolet électrique : un jeune de 23 ans reconnu coupable

Par Ledweena Ramasawmy-Mohun O commentaire
Cour intermediare

Le verdict est tombé, mercredi, en cour intermédiaire. Zaheer Ahmed Soodhun, 23 ans, a été reconnu coupable d’avoir tenté de prendre possession d’un pistolet électrique. Sa sentence sera prononcée le 30 novembre 2017.

Zaheer Ahmed Soodhun s’était rendu à la poste centrale le 26 février 2015 pour prendre possession d’un colis. Mais un douanier, qui a flairé quelque chose de louche, est intervenu. Le colis contenait un pistolet électrique pouvant provoquer une décharge entre 200 000 et 300 000 volts. Cette décharge peut paralyser le système nerveux d’une personne. Le jeune homme a été interpellé.

Zaheer Ahmed Soodhun a plaidé non coupable. Dans sa déposition à la police, il a affirmé que cet objet était une simple torche. Il a expliqué qu’il ne connaissait pas le fonctionnement de l’objet. Il avance qu’au cas contraire, il ne l’aurait pas acheté.

Dans son verdict, la magistrate Darshana Gayan a fait ressortir qu’il a été établi que c’est bien l’accusé qui a commandé cet objet. Et qu’il n’avait aucune autorisation lui permettant de l’importer ou d’en prendre possession. Il y a  le rapport du Forensic Science Laboratory qui a déterminé que l’objet est  un pistolet à décharge électrique.