Taxis marrons : la traque contre les opérateurs illégaux a démarré

Par Raj Bissessur O commentaire
Taxis marrons

À la suite d’une réunion organisée par la National Transport Authority (NTA), qui a vu la participation du commissaire Kaushik Reesaul, de tous les inspecteurs de la NTA, des représentants du ministère du Tourisme, de la police, de la General Taxi Owers Union (GTOU) et de la Taxi Proprietors Union (TPU), une décision a été prise : à partir du 14 novembre, tous les opérateurs illégaux seront traqués.

Dorénavant, deux officiers de police, deux représentants du ministère du Tourisme et deux inspecteurs de la NTA feront des inspections sur toutes les places de taxi, dans les hôtels et à travers l’île. Ceux qui n’opèrent pas dans le cadre légal n’ont qu’à bien se tenir !

La GTOU et la TPU ont dénoncé la pratique des faux permis de certains tour-opérateurs, les ‘vouchers’ et d’autres pratiques contraires à la loi. « Nous espérons que le ministère du Transport ne fera pas marche arrière à la suite de cette décision. Nous attendons sa mise en pratique», déclare le président de la TPU, Raffick Bahadoor.

Il demande à tous les chauffeurs de taxi de respecter les autorités qui veulent accomplir leur travail. «Que ceux qui agissent en contravention de la loi assument leurs responsabilités. La TPU lance un appel au bon sens de tout un chacun », déclare-t-il.