À Stanley : chute fatale d’un retraité de 62 ans

Par Ellvina Nallan O commentaire
William Bonne

Fin tragique pour William Bonne. Cet habitant de Trèfles, Rose-Hill, âgé de 62 ans, a été retrouvé portant des blessures à proximité d’un arrêt d’autobus, à avenue des Goyaviers, Stanley, Rose-Hill, le jeudi 7 septembre. Selon les informations, il a fait une chute. Dimanche, le sexagénaire a rendu l’âme. Si ses proches soupçonnent un acte malveillant, les enquêteurs de la police criminelle ne sont pas du même avis.

William Bonne avait été admis à l’unité de soins intensifs à l’hôpital Victoria, Candos, deux jours après avoir fait une chute.

L’autopsie pratiquée par le chef du département du médico-légal, le Dr Sudesh Kumar Gungadin, et le médecin légiste, le Dr Prem Chamane, attribue le décès du sexagénaire à une fracture du crâne.

 Les proches de William Bonne soupçonnent un acte malveillant. « Enn dimoun tombe kot enn bistop e li gayn fraktir krann, nou pa tro krwar sa nou. On soupçonne que William a été tabassé. Il n’avait toutefois pas d’ennemi et il était un homme tranquille. C’est un grand choc pour la famille », dit Patricia, la sœur de William.

Rachelle, la fille de la victime, est bouleversée. « Mon père était un bon vivant et il était toujours prêt à aider les autres. C’est une grande perte pour la famille et on souhaite que la lumière soit faite sur cette affaire », confie-t-elle, les larmes aux yeux.

Pascaline, une voisine, se dit également attristée par ce décès. « William ne disait jamais non quand on lui demandait son aide. Kan nu dir li si li kav rann enn serviss pou al serss gaz, li al pran nou gaz li vini. Il était très gentil et était très apprécié dans le voisinage », dit-elle.

 Les funérailles de William Bonne ont eu lieu le lundi 11 septembre à 15 heures.