Sous l’influence de l’alcool : un jeune touriste s’endort au milieu de la route et au réveil agresse un policier

Par Kendy Antoine O commentaire

Voilà des vacances qu’il n’est pas près d’oublier. Un ressortissant français de 22 ans, au lieu de se dorer au soleil, s’est retrouvé devant la justice pour avoir agressé un policier à Flic-en-Flac, le matin du 3 janvier.

En effet, c’est aux petites heures que des passants ont constaté qu’il y avait un homme gisant sur l’asphalte. Ces membres du public, venus passer un agréable moment à la plage, ont cru alors que ce ressortissant étranger avait été victime d’un accident de la route. Ils ont immédiatement alerté la police de Flic-en-Flac.

Les agents sont venus sur place et ont vu que ce jeune homme était inconscient. Il sentait l’alcool. Les policiers  l’ont bougé, mais in’a pas réagi. L’un des policiers a alors tâté son pouls pour voir s’il était encore en vie. C’est alors que le jeune homme s’est réveillé.

Les policiers lui ont dit qu’il vallait mieux qu’il change de lieu pour se reposer. Mais il ne l’aurait pas entendu de cette oreille. Les officiers lui ont fait comprendre que s’il persistait à rester au beau milieu de la route, cela constituerait une offense car il obstruait la voie publique. C’est ainsi qu’il se serait jeté sur un des policiers. Il y a eu des échanges de coups et le policier a finalement pu le maîtriser.

Le touriste français a été conduit au poste de police. Une plainte pour agression envers un agent de police a été déposée contre lui. Au cours de son audition, il a expliqué qu’il était sorti de sa résidence vers 23 heures le 2 janvier. « Je me suis rendu à la plage. J’ai descendu une bouteille d’alcool seul », a-t-il fait comprendre aux policiers. Sous l’effet de l’alcool, il n’a pu aller bien loin et s’est retrouvé sur le bitume.

Le vacancier, qui repart le 22 janvier, a comparu devant la cour de Bambous sous une charge provisoire d’agression d’un fonctionnaire et pour vagabondage. Il a été autorisé à partir après s’être acquitté de deux cautions totalisant Rs 10 000.