Souffrant d’une malformation au cœur : il manque Rs 75 000 pour l’opération de Lovevishka

Par Mélanie Valère Cicéron O commentaire
Lovevishka

Ridhima Beekaree en appelle à la générosité des Mauriciens. Sa fille de 14 mois souffre d’une malformation cardiaque. Il lui faut Rs 75 000 pour son opération en Inde.

Agée de 14 mois, Lovevishka Beekaree devra se rendre le 25 novembre en Inde afin d’y subir une seconde intervention chirurgicale. Mais sa famille n’en a pas les moyens. Le coût de cette opération s’élève à Rs 850 000. Ses parents n’ont pu récolter ce montant. Il leur manque Rs 75 000 à ce jour et ils ne savent plus quoi faire. « Nous nous sommes battus pour obtenir cette somme mais à quatre jours de notre départ, nous ne savons pas comment faire pour récolter la somme qui manque », explique Ridhima Beekaree, la mère de Lovevishka.

C’est la seconde fois que la petite fille se rend en Inde pour une intervention chirurgicale. Elle y est partie une première fois en avril dernier et avait bénéficié du Overseas Treatment Scheme. « Nous ne pouvons bénéficier de ce fonds qu’une fois. Donc, à présent, nous ne pouvons que compter sur la générosité de nos amis et nos proches pour récolter cet argent », fait part la mère.

Pendant plusieurs mois, le couple Beekaree n’a pas cessé de faire des appels et des collectes publiques pour récolter le montant requis. La petite Lovevishka souffre d’une anomalie au cœur qui empêche le pompage normal du sang. Le père de famille qui travaillait comme aide-chauffeur et jardinier a dû cesser son de travailler pour s’adonner à la collecte : « Ma femme devait rester avec le bébé à la maison. Je n’avais d’autre choix que de faire la collecte moi-même. Tous les jours, j’ai sillonné l’île pour demander aux gens de m’aider. Malheureusement, je n’ai pas pu répondre à mes exigences professionnelles. »

Le couple lance un appel urgent à tous les lecteurs du Défi Quotidien. Pour toute aide à la famille Beekaree, veuillez appeler sur le 5 984 98 48.