Sorcellerie : une femme abusée par des guérisseurs charlatans

Par Reshad Toorab O commentaire
Farida n'a pas résolu son problème de couple en consultant un guérisseur.

Une Beaubassinoise d’une quarantaine d’années nous a confié sa mésaventure alors qu’elle s’était adressée à des guérisseurs pour trouver une solution à ses problèmes conjugaux. Elle veut ainsi mettre en garde d'autres victimes éventuelles… 

Farida est mariée et mère de famille Elle a des problèmes de couple depuis plusieurs années. « Mon mari et moi, nous sommes mariés depuis 19 ans et nous étions très proches mais depuis environ quatre ans, il a changé, confie-t-elle. Il me néglige et je sais qu’il voit d’autres femmes… Li servi tou preteks pou evit mwa kan mo apros ar li e li vinn violan kan koz ar li. »

Elle a confié ses problèmes conjugaux à des connaissances qui lui ont conseillée de consulter un psychologue alors que d’autres affirmaient que son époux était victime d’un acte de sorcellerie. Ces dernières lui ont recommandé d’aller voir un guérisseur. « Ena bann kamarad ki finn dir mwa, kit fwa dan la fami mem ena zalou trouv mwa ek mo mari tro bien, samem zot finn fer mesanste pou kraz sa relasion koup la. »

Pour sauver son couple, Farida est prête à tout mais au lieu de se tourner vers un psy, elle va voir un, voire plusieurs, guérisseurs. Et elle va se faire plumer comme un pigeon ! La première fois, en février 2017, elle se rend à Roches-Noires chez un traiteur qui promet de l’aider si elle coopère pleinement. « Li dir li bizin al fer kas travay-la simitier e li pou kout anviron Rs 15 000. Li ti fer bann pass lor mwa e mo ti donn li Rs 2 000 e osi li fer mwa anlev mo linz e fer bann ritiel lor mo souvetman. » Farida se méfie et ne retourne pas le voir.À travers le bouche-à-oreille, elle décide d’aller voir un autre guérisseur, âgé d’une cinquantaine d’années, à Montagne-Blanche. Ce dernier connu comme Bandari dit posséder un « djinn » qui voit tout et qui l’aide à aider… Il prend entre Rs 300 et Rs 500 par session. Il explique aussi que le « djinn » agit comme une sorte de magnétiseur qui va chercher le point d’énergie des clients sur leur corps. Pour cela, il  faut que la personne se mette nue sous un drap. En fin de compte, il a la main baladeuse sur les parties intimes… « Kan mo ti laba, sa misie la fer sa avek tou bann fam sirtou bann zennfi. E li finn pass lamin partou ar mwa e li dir ki aster la li resi fer anlev sa kitsoz move ki bann longanis finn met avek mwa. Li dir mwa revini dan enn semenn si mo trouve ki pa finn ena ameliorasion », raconte Farida.

Évidemment, le problème de couple de Farida n’a pas été résolu malgré ses trois visites à Montagne-Blanche d’autant plus qu’elle avait compris que le traiteur barbu n’était qu’un pervers. Elle a décidé d’en parler pour que d’autres femmes ne se laissent pas berner et surtout abuser par ceux qui prétendent avoir des dons de guérisseur. Nous lui avons conseillé d’aller voir un psychologue qui pourrait l’aider à trouver une solution.