Shalini Panchoo : une ex-Miss au service des autres

Par Melany Mootoosamy O commentaire
Shalini Panchoo

Ex-Miss World Mauritius 2011/2012, Shalini Panchoo, 28 ans, est aujourd’hui Productivity Executive au National Productivity and Competitiveness Council (NPCC). Le sport et le service sont ses passions. Rencontre.

« Ma sœur et moi suivions notre père, quand il s’adonnait aux activités sociales. Et c’est lui qui nous a appris à toujours aider notre prochain »

La beauté d’une femme se trouve dans son intelligence et surtout dans sa générosité… Et Shalini Panchoo le démontre bien. Sacrée Miss World Mauritius 2011/2012, cette Productivity Executive consacre ses week-ends à des activités sociales.

Au service de son prochain

Issue d’une famille de bons samaritains, Shalini Panchoo s’adonne activement aux activités caritatives depuis son jeune âge. « Ma sœur et moi suivions notre père, quand il s’adonnait aux activités sociales. Et c’est lui qui nous a appris à toujours aider notre prochain », confie-t-elle.

Elle nous apprend que son père, Sheikar Panchoo, était un social worker très connu. « Il était en charge de plusieurs associations caritatives. » Aujourd’hui, son père œuvre pour le bien-être des membres de la Rose-Belle Senior Citizens Association. Shalini consacre ses week-ends aux activités organisées par cette association.

« Nous offrons des cours aux personnes âgées. Nous organisons aussi des débats. Et je peux vous dire qu’elles sont très dynamiques et rivalisent avec les jeunes », relate-t-elle.

Outre les débats, le Rose-Belle Senior Citizens Association organise des compétitions, ainsi que des collectes de fonds pour subvenir aux besoins des enfants malades.

« Nous organisons plusieurs levées de fonds depuis quatre ans. Récemment, nous avons collecté des bouteilles en plastique destinées à être recyclées. L’argent récolté nous a permis d’aider financièrement les enfants malades et de payer leurs opérations et frais médicaux », révèle la jeune femme.

« L’expérience Miss World Mauritius m’a aidée à faire du travail social pour les enfants qui sont dans le besoin », dit-elle. Pour cette bonne samaritaine, qui a toujours aimé aider son prochain, cela a été une aubaine de participer à ce concours de beauté. Elle révèle qu’elle s’est découvert une autre facette.

« Je suis devenue bien plus mature et généreuse »

« Après trois mois de campagne et avoir levé des fonds, je me suis métamorphosée en une personne plus attentionnée. J’ai découvert un aspect de ma personnalité que j’ignorais. »
À l’époque, elle avait été assignée au Street Children Project. Elle confie qu’elle est sortie grandie de cette expérience. « Je suis devenue bien plus mature et généreuse », indique-t-elle.

Bien qu’elle soit une ancienne reine de beauté, ce n’est pas pour autant qu’elle délaisse les activités sociales. « Je suis toujours aussi impliqué dans les activités caritatives », fait-elle remarquer.

Pour cette ex-Miss World Mauritius, il faut vivre sa passion à fond et profiter de chaque minute de la vie. C’est le conseil que donne cette jeune femme accomplie aux jeunes.