Sandiana Chomroo : et si j’étais…

Par Caroline Duval O commentaire
Sandiana Chomroo

Cette pétillante victime de la mode de 22 ans, habitante d’Arsenal, est une jeune entrepreneure. Gérante du magasin L’apprêt–Midi et conseillère en image, elle propose des tenues de dernière mode aux femmes au quotidien.

...plus jeune
Je profiterais des toboggans, parce que je ne glisse plus maintenant.

...Un homme connu
George Clooney ! Who else ?

...La première femme Première ministre
Angela Merkel, mais avec une touche plus glamour. J’admire la discipline des Allemands.

...Un sex-symbol
Je serais BB (Brigitte Bardot). Je trouve qu’elle est la plus belle figure de l’élégance française. Ses cheveux rebelles, son eyeliner exagéré et sa silhouette de rêve. Et en plus de son physique parfait, elle a été activiste pour les droits des animaux.

...Dieu
Je serais sans hésiter Lakshmi, connue comme la déesse de la fortune. Et si les déesses faisaient un peu de shopping ?

...Une destination
La Grèce, parce que les villes sont caractérisées par la couleur blanche, avec des portes en bleu, des ruelles pavées bordées par des bougainvilliers...

...La machine à remonter le temps.
J’aimerais bien vivre dans les années 80 pour porter la tignasse rebelle et les robes bouffantes. C’était une époque qui définissait un style particulier, parce qu’on pouvait paraître rebelle en portant un maquillage excessif et des cheveux excentriques et des robes en tulle et des bodys bien serrés à la taille. En même temps, je pourrais chanter à tue-tête la chanson Holiday, de Madonna.

...Une bouteille à la mer
« Ne vous en faites pas ! » C’est le message que j’enverrais.

...Une date
Le 17 avril 1990. Je n’étais pas encore née, mais c’était l’arrivée de la plus formidable des sœurs. Aujourd’hui, elle est ma meilleure amie et ma « conseillère en image » personnelle.

...Un personnage historique
Jeanne d’Arc, « la Pucelle d’Orléans ». Même si les historiens ne sont pas sûrs de cette histoire, je trouve qu’elle a un courage incomparable, surtout à cette époque.

...Un péché mignon
Le whisky. Cela a mauvais goût, mais apparemment, cette boisson soulage le mal de gorge.

...Un mot
Parce que. Parce qu’il y a toujours une justification, une explication.

...Une histoire d’amour
Celle de mes parents. Ils sont la preuve que l’amour est toujours là, même au vingt-et-unième siècle. Que les rôles peuvent s’échanger entre hommes et femmes. Ma mère est celle qui travaille sur le devant de la scène et mon papa est celui qui épaule et qui fait tout pour que ma maman ne baisse pas les bras. Je pense qu’après être tombé amoureux et avoir les papillons, l’amour doit toujours rester réaliste.

..le dernier repas avant mon exécution
Puisque c’est mon dernier repas, je mangerais volontiers le butter chicken préparé par Maman.