Saison des pluies - Pavé d’amour : le débordement de trop

Par DEFIMEDIA.INFO . O commentaire
Pavé d’amour

Gros calvaire à chaque averse pour la famille de Girish Chuneetur et celle de Suren Sanassee, habitant à la rue Pavé d’Amour, Coromandel. L’eau qui s’accumule sur la route inonde leurs maisons à chaque fois qu’il pleut des cordes.

La malchance veut que la maison de ces familles soient situées à côté d’un chemin creux, dépourvu de système de canalisation. L’eau s’accumule dans les trous avant d’envahir la maison de ces deux familles.

Selon Girish, ce problème dure depuis des années. Ils se sont adressés plusieurs fois à diverses autorités, mais en vain. « Imaginez-vous que l’eau peut atteindre jusqu’à deux pieds. Elle s’infiltre même à l’intérieur de nos maisons. Le maire de Beau-Bassin, des députés de notre circonscription et des officiers de la Road Development Authority et de la National Development Unit sont venus faire un constat des lieux. Ils ont promis de trouver une solution, mais rien n’a été fait », dit Girish.

De son côté, Suren explique qu’il y avait un projet de canalisation dans la région et qu’un budget avait été voté par l’ancien gouvernement. Cependant, en 2014, quand le projet a été annulé, c’était la fin de tout espoir pour les habitants.

« Nous vivons un véritable calvaire. Nous avons plusieurs fois sollicité l’aide des pompiers pour faire évacuer l’eau chez nous. Je pense que les autorités concernées sont déjà au courant du problème. Nous souhaitons que des canalisations temporaires soient installées pour dévier l’eau afin de nous soulager », dit Suren.

Ces familles lancent un appel à la mairie ainsi qu’aux autorités concernées pour qu’elles trouvent une solution rapidement. Outre leurs maisons qui sont envahies par l’eau, ce chemin, qui est très fréquenté par les habitants, est impraticable durant la saison des grosses pluies.