Saint -Valentin : ces couples qui durent !

Par Rajmeela Seetamonee O commentaire
Saint -Valentin

Aujourd’hui, l’amour sur la durée est une denrée rare. En ce 14 février, c’est l’occasion de connaître le secret de ces couples qui tiennent. La communication, la patience, le respect, la franchise et la confiance sont les piliers d’un mariage heureux et solide. Trois couples célèbrent leur 51e, 57e et 65e anniversaire de mariage cette année.

«On se dit oui pour toute la vie », disent d’emblée Clothilde, 72 ans, et Jude Kerville-Theodore âgé de 79 ans. Ils ont célébré leurs noces d’or le 5 août 2017 et renouvelé leurs vœux à l’église Notre-Dame-de-la-Mer à Albion. « Cette cérémonie, très importante pour nous, était une façon pour dire et montrer que notre amour est durable et sincère », confie Clothilde. Ces 50 ans sont passés très vite. »

Clothilde et Jude Kerville-Theodore ont renouvelé leurs vœux pour marquer leur 50e anniversaire de mariage.
Drona et Savitree Seeckun se sont vus pour la première fois lors de leur lune de miel, il y a 57 ans.

Elle dit remarquer que de nos jours, bon nombre de mariages et de couples ne tiennent pas longtemps. « Quant au nôtre, il est cimenté par la franchise et la communication, ajoute-t-elle. On n’a jamais caché des choses à l’autre. S’il fait quelque chose qui me déplaît, je lui en parle et on essaye de trouver une alternative. »

Plus jeunes, Jude et Clothilde habitaient le même quartier à Souillac. « Jude et mon frère étaient de très bons amis, mais je lui parlais rarement. Un jour, les amis de la famille ont organisé un bal dans le village. Je ne voulais pas y aller, mais mon père et mon frère m’ont convaincue », se souvient-elle. Elle a dansé avec un homme qui ne lui plaisait pas car il n’était pas assez… grand pour elle.

Ensuite, Jude l’a invitée. « J’ai accepté car je le connaissais déjà et il est grand. Nous sommes devenus amis et nous avons appris à mieux nous connaître. Un jour, il m’a dit qu’il avait des sentiments pour moi. »

Il a fallu six mois à Clothilde pour accepter sa demande, car elle était jeune et elle voulait se concentrer sur ses études. Six ans après, ils se sont mariés et ils ont eu un fils. Ils ont vécu en France pendant 40 ans avant de rentrer à Maurice, il y a 12 ans.

Aujourd’hui, le couple Kerville-Theodore a quatre petits-enfants. « Nous passons beaucoup de temps ensemble. Nous apprécions la bonne musique, nous jouons aux cartes. Il aime bricoler, j’aime jardiner, et nous avons deux télévisions vu que je n’aime pas regarder les matchs de foot », soutient Clothilde. Pour eux, l’amour se fête tous les jours et pas uniquement le 14 février. « Nous nous disons des mots doux au quotidien mais nous allons sûrement ouvrir une bouteille de champagne ou de vin pour la Saint-Valentin », ajoute Clothilde avec le sourire.

Drona et Savitree Seeckun célèbrent aussi leur amour tous les jours. « Le 14 février est une date normale pour nous, mais nos petits-enfants ont l’habitude de nous appeler ce jour-là pour demander si Nana m’a fait un bisou ou offert des fleurs. Ils sont taquins…», murmure Savitree timidement. Le couple a célébré ses 57 ans de mariage le 29 janvier dernier. Savitree a 73 ans et Drona a soufflé ses 77 bougies le 13 février.

Mariages arrangés

Ils se sont vus pour la première fois lors de leur lune de miel ! C’était à une époque où les mariages arrangés étaient chose courante. « Nous ne nous sommes jamais rencontrés avant le mariage. Nos parents ont choisi notre partenaire. Ban gran dimoune kinn met demann mariaz », se souvient le couple. Au fil du temps, des affinités se sont créées et des sentiments amoureux se sont développés.

Drona aime la simplicité et la beauté de son épouse. « Elle est une femme dévouée envers ses enfants. Le bien-être de sa famille a toujours été sa priorité. Elle ne rate jamais l’occasion pour préparer de bons plats pour ses petits-enfants qui l’adorent. Nous partageons la même vision de vie et nous mettons tous les mauvais moments à la poubelle pour faire place à la joie », indique Drona. Il ajoute que le respect, la confiance et la communication ont contribué à la réussite de leur mariage. « Le respect est mutuel. Nos opinions divergent mais nous en discutons avant de trouver la solution qui nous convient. »

Solange Céline est timide et soumise de nature. Son mari, Lewis, est déterminé. Ces différents traits de caractère ont renforcé leur couple. Ils sont de Camp-Levieux et ils ont respectivement 82 et 88 ans. « Nous avons fait beaucoup de concessions pour pouvoir avancer, et le bien-être de nos 10 enfants a toujours été notre priorité », dit Solange. Le 10 novembre prochain, ils vont célébrer leurs 65 ans de vie commune. Par contre, ils n’ont jamais fêté la Saint-Valentin car il n’y avait pas autant d’engouement autour de cette date auparavant.

Solange avait 16 ans quand elle a fait la connaissance de Lewis. Ils travaillaient à Port-Louis dans un atelier de cordonnerie. « Lewis a fait le premier pas. Nous avons échangé quelques mots et nous avons fait plus ample connaissance et c’est ainsi que notre histoire a commencé », raconte-t-elle. Ils se disent fiers de leurs enfants et de leurs 23 petits-enfants.