À Rose-Hill : des pyromanes incendient une voiture

By Jonathan Périchon O commentaire
voiture

Des pyromanes ont mis le feu à une voiture, aux petites heures de vendredi, au Saint-Gérard Lane, à Rose-Hill.

Carine L, 33 ans, s'est réveillée paniquée à 2 h du matin. Alors que toute sa famille dormait à poings fermés, leur sommeil est troublé par les cris de la voisine : « Voler Voler ».

Ne perdant pas un instant, Carine se précipite au dehors pour s'enquérir de la situation. Elle reçoit le choc de sa vie : sa voiture, garée devant la maison, est la proie des flemmes.
Les voisins, ayant eu vent de l'incendie, accourent pour maîtriser le feu, et éviter que les flammes n’atteignent le réservoir d'essence. Munis de seaux d'eau et d'une lance d’arrosage, les volontaires viendront à bout de l'incendie avec beaucoup de difficultés. La voiture de Carine a subi des dommages estimés à Rs 375 000. Outre le pare-brise, la banquette-passager et le siège chauffeur ont été ravagés par les flammes.

« Quand les pompiers et les policiers sont arrivés, l'incendie avait été circonscrit », indique Carine. « La voisine qui a donné l'alerte explique avoir entendu un bruit assourdissant. En regardant par la fenêtre, elle a aperçu deux individus encagoulés, qui ont lancé une bouteille sur ma voiture avant de fuir. Elle a crié pour alerter le voisinage… »

Les pyromanes auraient brisé une vitre de la voiture avant de lancer un récipient contenant une substance inflammable.

Carine ne comprend pas pourquoi on s'en est pris à sa voiture. « Je n'ai pas d'ennemi ». Elle se dit désespérée et craint pour sa sécurité et celle de sa famille. « Je viens tout juste d'emménager dans cette maison en décembre dernier », poursuit la jeune femme.

Cette mère de deux enfants est spécialisée dans la confection d'achards. « Ma voiture est mon outil de travail, je l’utilisais pour livrer mes produits. J’ai fait beaucoup de sacrifices et d’économies pour m’acheter une voiture. Je suis issue d’une famille modeste. J’ai économisé sou par sou.»

La jeune femme a porté plainte au poste ne police de Rose-Hill, très tôt vendredi.

Dans la matinée, des éléments de la police scientifique (SOCO) étaient sur les lieux pour prélever des indices et récupérer le récipient utilisé pour provoquer l'incendie.

La police de Rose-Hill recherche les auteurs de cet incendie.