Restructuration : Bharat Telecom se retire de la Bourse

Par Patrice Donzelot O commentaire

Bharat Telecom se retire du marché de développement (DEM) de la Bourse de Maurice (SEM). Le fournisseur d’accès Internet a annoncé cette décision le mardi 17 janvier, à travers un communiqué sur la SEM. Bharat Telecom doit d’abord obtenir le feu vert de ses actionnaires à travers une assemblée générale, puis des autorités et enfin de la SEM. Une circulaire de la firme sur le sort des petits porteurs est attendue dans les jours qui suivent.

Dans une déclaration au Défi Quotidien, Baljinder Sharma, Chief Executive Officer (CEO) de la société, explique cette décision par une restructuration de la compagnie. « De nouveaux investisseurs entreront dans le capital de Bharat Telecom. Cette restructuration requiert notre sortie de la Bourse », affirme-t-il.

Pour un observateur avisé qui souhaite garder l’anonymat, ce retrait du DEM de Bharat Telecom est un mauvais signal après les épisodes du Meritt, de BAI et de la Bramer. « La SEM doit être plus stricte dans la sélection des compagnies qui entrent en Bourse », estime-t-il. Il rappelle également qu’en sortant de la Bourse, Bharat Telecom n’aura plus l’obligation de publier ses comptes et de tenir le public informé de ses décisions majeures.

Comme le révélaient Le Défi Plus du samedi 14 janvier et Le Défi Quotidien du mardi 17 janvier, Bharat Telecom a des dettes envers trois fournisseurs de bande passante. En l’occurrence, Mauritius Telecom, Belgacom et Emtel, pour un montant de USD 250 000 (Rs 5,4 millions), USD 83 000 (Rs 3 millions) et USD 19 440 (Rs 700 000) respectivement.