Rapport Manraj : Landscope Mauritius s’engage à recruter 285 «cleaners»

Par Thierry Laurent O commentaire

Le comité présidé par le Secrétaire financier, Dev Manraj, a remis le rapport sur les femmes cleaners au syndicaliste Jack Bizlall. Il a été décidé que les cleaners seront dorénavant employés par la société Landscope Mauritius qui tombe sous le ministère des Finances.

Le rapport Manraj a été accepté dans son intégralité par le comité de soutien aux femmes cleaners qui comprend notamment le syndicaliste, Jack Bizlall. Il fait état de deux points principaux : 285 cleaners, en majorité des femmes, seront employées par la société Lanscope Mauritius créée en 2016 par le ministère des Finances. Il incombera à cette société de procéder à la création d’une compagnie de nettoyage qui assurera l’entretien des écoles primaires et des collèges tombant sous la responsabilité du ministère de l’Éducation. Le rapport stipule aussi que le salaire des cleaners sera calqué sur les recommandations du Remuneration Order de 2013. Selon ce document du ministère du Travail, le salaire varie de Rs 6 935 à Rs 8 120. Le deuxième point phare du rapport concerne les cleaners dont l’âge est supérieur à 65 ans. Il a été convenu qu’elles auront droit à une compensation financière qui sera payée par le ministère des Finances.

Le rapport Manraj recommande aussi que les cleaners soient dorénavant sous la charge des maîtres d’école et des recteurs des établissements alors qu’auparavant elles étaient sous la charge exclusive des compagnies de nettoyage. Ce nouveau statut permet par la même occasion à ces femmes d’être des employées à temps plein, ce qui les rend aussi éligibles aux recommandations du National Remuneration Board (NRB).

Cette étape franchie, il incombe au conseil des ministres de donner son approbation à ce rapport. Il faudra aussi procéder à des amendements légaux pour autoriser à la compagnie, qui sera créée par Landscope Mauritius, d’obtenir des contrats de nettoyage dans les établissements primaires et secondaires. Cela implique aussi la signature d’un accord entre le ministère de l’Éducation et Landscope Mauritius.

Par la suite, Landscope Mauritius devra s’engager dans un processus de négociations avec les syndicalistes, en vue de finaliser les conditions de travail et salariales des 285 cleaners. Jack Bizlall qui a été un des syndicalistes à avoir mené les négociations avec Dev Manraj soutient qu’il s’agit d’un dénouement heureux. « Je suis entièrement satisfait des recommandations de ce rapport », nous a-t-il déclaré.

Le Premier ministre et ministre des Finances, Pravind Jugnauth, prendra, quant à lui, connaissance de ce rapport ce mercredi, selon Jack Bizlall.