Radio Plus : verbatim des échanges entre Ravi Rutnah et la journaliste Laëtitia Melidor

Par DEFIMEDIA.INFO . O commentaire

Laëtitia  Melidor, journaliste à lexpress, est intervenue au téléphone en direct sur les ondes de Radio Plus ce mercredi après-midi 20 septembre. C’était dans le Grand Journal de Radio Plus où le député du Muvman Liberater était venu s’expliquer sur ses propos tenus la veille lors d’une réunion politique à Trèfles, Rose-Hill. Réunion au cours de laquelle il avait utilisé les mots «femel» et «lysien» à l’égard de la journaliste. 

Répondant aux questions de Nawaz Noorbux et de Jean-Luc Emile, Ravi Rutnah a longtemps refusé de présenter ses excuses à la journaliste même s’il dit regretter avoir tenu ces propos. Il a réclamé des excuses de la journaliste pour l’avoir, selon lui, traité «d’aboyeur de service» dans un article de presse. 

Intervenant au téléphone, Laëtitia  Melidor a répliqué que «Ravi Rutnah attendra longtemps avant qu’on lui présente des excuses».

Ci-dessous le verbatim des échanges entre Ravi Rutnah et la journaliste Laëtitia  Melidor :

Laëtitia  Melidor: Je pense pour commencer que Ravi Rutnah attendra longtemps avant qu’on lui présente des excuses. Et je trouve dommage sa réaction. Il s’est descendu tout seul entraînant avec lui la crédibilité du gouvernement. Je lui conseillerais d’aller consulter le dictionnaire Larousse. Il devrait y avoir une copie à la librairie du Parlement. Pour commencer, autant que je sache, je ne l’ai jamais traité d'«aboyeur». Maintenant il fait référence au titre de l'express du jour. Et franchement, après avoir hurlé dans un meeting hier, il n’a qu’à voir la définition du mot «aboyer» dans le Larousse.

Ravi Rutnah : Est-ce que vous êtes en train d’insinuer que vous ne m’avez jamais traité d’«aboyeur de service» dans le passé ? Si vous niez m’avoir traité d’«aboyeur de service», je vous présente mes excuses sur-le-champ.  

Laëtitia Melidor : Je l’affirme oui. Dans le cas contraire, vous pouvez toujours m’imprimer l’article et me le renvoyer. Envoyez-moi des preuves. Je pense que c’est comme cela qu’on fonctionne non ? Fact-checking…

Ravi Rutnah : Et bien je vais l’imprimer.

Laëtitia Melidor : Imprimez et on verra.

Ravi Rutnah : Si j’imprime l’article où vous me traitez d’« aboyeur de service », vous me présenterez des excuses…et en tant que gentleman, je vous présenterai les miennes.

Laëtitia Melidor : Je n’ai aucune intention de vous présenter une quelconque excuse. Je n’ai pas écrit cet article. Vous pouvez vérifier et me le renvoyer. Mais ne vous attendez pas à recevoir des excuses de ma part. Merci de m’accorder beaucoup d’importance…

Ravi Rutnah : Même si vous ne me présentez pas des excuses…

(Elle l'interrompt)

Laëtitia Melidor : Ravi Rutnah, je n’ai plus rien à ajouter. Vous êtes un élu du peuple et vous devez du respect à la population de même qu’à la presse. Je ne suis pas un élu du peuple. Vous êtes un élu du peuple et vous devez le respect.

Ravi Rutnah : Akoz sa ou bizin respekte mwa.

Laëtitia Melidor : Merci de m’accorder beaucoup d’importance. Pour moi, l’histoire s’arrête là. Vous ne méritez pas plus d’attention de ma part. Merci…

*Ravi Rutnah a finalement décidé de retirer ses propos contre la journaliste Laëtitia  Melidor.